Les vagabonds du rail

À propos

"Étendu sur le sable, je prêtais l'oreille aux conversations de ces nomades, qui me faisaient considérer comme bien mesquins mes exploits de pilleurs d'huîtres. À chacune de leurs paroles, un nouveau monde s'ouvrait devant moi, un monde d'essieux, de wagons à bagages, de policiers... Tout cela s'appelait l'aventure. Parfait ! Je tâterais, moi aussi, de cette vie-là."
En 1894, les États-Unis sont touchés par une grave crise économique. Des milliers de vagabonds vont d'une ville à l'autre, le plus souvent en prenant des trains de marchandises en marche. Alors chômeur, un peu casse-cou, Jack London (1876-1916) se lance lui aussi sur la route, surtout par envie d'aventures. Il rejoint un temps la marche des sans-emploi qui se rend à Washington pour le 1er mai; il endure la prison, le froid, la faim. Malgré la dureté du voyage, rien n'entame sa soif de liberté. Ces mois de vagabondage, déterminants dans sa vie, feront de lui un fervent militant socialiste.

Suivi de "Comment je suis devenu socialiste", traduit par Juliette Lanos

Cette nouvelle édition est accompagnée d'un cahier de photographies de 25 pages sur les hobos et le mouvement des sans-emploi de 1894.


Rayons : Littérature > Récit


  • Auteur(s)

    Jack London

  • Éditeur

    La Lanterne

  • Distributeur

    La Lanterne

  • Date de parution

    30/04/2023

  • EAN

    9782956638681

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    390 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty