À propos

Mon enseignante lui parle des temps qui changent. Perdue entre ses vieilles croyances et ces idées neuves, maman garde les poings serrés. Elle laisse la femme instruite rebâtir son univers. Dans un état d'hébétude, elle écoute. Ses pensées se mêlent aux réflexions faites à voix haute : « Vous savez, les filles ne sont plus obligées de rester à la maison. Elles peuvent étudier et travailler comme les hommes ! » Avant de partir, Lena ajoute que je suis douée pour les tâches intellectuelles. Maman ne trouve rien à redire. Pour l'instant. Dans ce roman écrit à la première personne, Nicole Richard donne de nouveau la parole à Eugénie, la narratrice de son précédent roman (L'étincelle, 2018). Dans un va et vient entre le présent d'un voyage en Europe et une adolescence en banlieue de Montréal, La ligne brisée fait revivre avec un bel aplomb les affres de la puberté (les garçons, les amitiés, les choix de cours, les décisions d'avenir) dans un contexte familial encore ici très difficile. Eugénie vit avec sa mère Jeanne, mais trouve refuge et soutien chez un couple d'enseignants qui lui permettra de s'émanciper de cet univers ne lui offrant aucun horizon.Entre la rive-sud de Montréal, l'Italie et la Suisse, La ligne brisée aborde avec poésie et franchise des thèmes universels associés avec le passage à l'âge adulte. Entre la narratrice et sa mère se dessine également un choc des générations, un affrontement entre les volontés émancipatrices d'une jeune femme et les idées préconçues de son entourage.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Disponibilité

    Indisponible

  • Poids

    501 g

  • Support principal

    Grand format

empty