À propos

Connu comme «l'affaire Légeret», le drame survenu aux environs de Noël 2005 à Vevey est resté dans les mémoires: Ruth Légeret et Marina Studer, deux octogénaires, ont été retrouvées mortes au bas d'un escalier, plusieurs jours après leur décès. D'origine indienne, François Légeret a été considéré comme le meurtrier de sa mère adoptive et l'assassin de son amie. En outre, sa soeur adoptive ayant disparu mystérieusement, les tribunaux l'ont aussi condamné pour l'assassinat supposé de celle-ci.


Aucune preuve matérielle n'a jamais été produite contre François Légeret et il a toujours clamé son innocence. L'enquête de police ayant établi l'heure du crime aux environs de midi, le samedi 24 décembre 2005, un second procès a vu une boulangère affirmer avoir servi deux des victimes ce jour-là en fin d'après-midi. Six ans plus tard, en 2016, le fils de la boulangère est en mesure de confirmer que sa mère n'a pas pu confondre la veille et l'avant-veille de Noël. Du coup, l'erreur judiciaire se fait jour... et le doute plane sur l'origine et les causes du drame. Avec à la clé une certitude: plus rien ne tient désormais, dans la théorie qui a fait de François Légeret un assassin.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Jacques Secretan

  • Éditeur

    Mon Village

  • Distributeur

    Diffusion Regionale Du Livre

  • Date de parution

    18/05/2016

  • EAN

    9782881943270

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    180 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty