À propos

Buck, le chien géant héros de L'Appel de la forêt, connaît un destin inverse à celui du célèbre Croc-Blanc : « aristocrate » gâté, élevé dans une souriante vallée du Sud, il se trouve précipité en pleine ruée vers l'or dans la haine et la barbarie, et doit renouer avec ses instincts les plus primaires pour survivre. Il connaîtra un temps un amour absolu pour un homme des bois, rude et juste. Mais à la mort de ce maître adoré, plus rien ne le retiendra pour répondre enfin à « l'appel de la forêt », et devenir le chef redouté d'une horde de loups sauvages. En se plaçant dans la tête d'un chien, London nous parle de l'homme. De sa violence comme de ses aspirations au meilleur. Des duretés de sa vie, comme de ses joies, et de sa grandeur. Cet album est la première version illustrée à l'huile, en grand format, de ce magistral roman. Édition anniversaire illustrée à l'huile. Un roman qu'on ne lâche pas, des images à couper le souffle ! Nouvelle traduction : fluidité de la phrase et richesse lexicale.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes


  • Auteur(s)

    Jack London, Murizio A.C. Quarello

  • Éditeur

    Sarbacane

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    07/10/2015

  • Collection

    Grands Classiques Illustres

  • EAN

    9782848657950

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    37.2 cm

  • Largeur

    26 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    1 200 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty