Moralas esberidas Moralas esberidas
Moralas esberidas
Moralas esberidas

À propos

« Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d'écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j'y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds. On disait jadis de l'Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l'art, qu'il corrigeait les moeurs en riant.
Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. Parvenus ensemble à l'âge espiègle, j'en profite pour leur dire de l'humain en pouffant de rire. » Michel Serres « Tout le monde sait qu'on appelle «occitan» toute langue régionale de la moitié méridionale de la France (grosso modo)...
Le texte que nous avons établi pour essayer de retrouver l'origine peut-être en partie inconsciente du discours - ondoyant et divers, comme chacun sait - de Michel Serres est en gascon, sa langue paterno-maternelle (son père parlait le gascon et sa mère le quercynois). Est-ce à dire que ce texte sera fermé aux non-Gascons ? Pas du tout : par la vertu de la graphie normalisée, tout Occitan peut s'en repaître. Il suffira à chacun de soumettre ce qu'il lit à l'épreuve du gueuloir, prononçant comme on le fait chez lui, sans tenir un compte trop strict de l'orthographe proposée. Bona descobèrta ! »

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782746519183

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    138 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Serres

Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française, Michel Serres est l'auteur de nombreux essais philosophiques et d'histoire des sciences, dont les derniers, Temps des crises et Musique ont été largement salués par la presse. Il est l'un des rares philosophes contemporains à
proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

empty