Une famille américaine

Traduit du HEBREU par LAURENCE KLEIN

À propos

Une femme retrace le fil des événements ayant conduit à la tragédie qui s'est abattue sur sa famille.
Lilach a tout pour elle : une belle maison au coeur de la Silicon Valley, un mari aimant et riche et un fils adolescent, Adam. Le couple, d'origine israélienne, vit en Californie depuis si longtemps qu'il se sent presque américain. Mais un terrible attentat dans une synagogue voisine ébranle leur sentiment de sécurité et Adam, de nature introvertie et solitaire, rejoint bientôt le groupe de krav-maga du charismatique Ouri. Peu de temps après, la tragédie frappe de nouveau : un jeune homme noir meurt lors d'une fête. Adam, qui pourtant y assistait, prétend ne pas connaître la victime.
Tandis que les tensions raciales s'enflamment au sein de la communauté, Lilach commence à remettre en question tout ce qu'elle croyait savoir sur son fils.

Dans ce nouveau roman, Ayelet Gundar-Goshen analyse la complexité des relations au sein d'une famille, d'une communauté, d'un pays qui n'est pas le pays natal, et questionne une nouvelle fois le mensonge qui va mener ici à une terrible trahison.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Ayelet Gundar-Goshen

  • Traducteur

    LAURENCE KLEIN

  • Éditeur

    Presses De La Cite

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    14/03/2024

  • EAN

    9782258200685

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    366 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ayelet Gundar-Goshen

  • Naissance : 1-1-1982
  • Age : 42 ans
  • Pays : Israel
  • Langue : Hebreu

Ayelet Gundar-Goshen est née en 1982. Diplômée en psychologie clinique à l'université de Tel-Aviv, elle partage son temps entre sa pratique, l'écriture et son combat pour la paix. Après Une nuit, Markovitch (2016), encensé par la critique, couronné par le prix Wizo 2017 et traduit en huit langues, Réveiller les lions (2017) et La Menteuse et la ville (2019), tous parus aux Presses de la Cité, ont fait de cette romancière une voix libre et engagée de la littérature israélienne.

empty