50 idées reçues sur l'état du monde (édition 2021)

50 idées reçues sur l'état du monde (édition 2021) (11e édition)

À propos

Tel un virus, les idées reçues circulent largement et rapidement. Nous pouvons tous être contaminés, parfois sans en être conscients. Elles ont l'apparence de l'évidence, mais elles masquent la réalité.
En interrogeant les idées reçues les plus répandues, Pascal Boniface remet les réalités du monde contemporain en perspective. Grâce à une vision globale et un sens de la pédagogie, il déconstruit les jugements à l'emporte-pièce, qui ne résistent pas à un examen scrupuleux des rivalités géopolitiques.
Par un regard critique et expert, cet ouvrage rend accessibles les questions internationales qui agitent le débat public !

Sommaire

C'est vrai, je l'ai lu dans un livre. Les experts aident à comprendre les événements.

... la mondialisation.
La mondialisation s'impose à tous.
Il n'y a plus de frontières.
L'État n'a plus de pertinence au niveau international.
Il existe une communauté internationale.
Il y a de plus en plus de pauvres.
Le monde est unipolaire.
L'ONU ne sert à rien.
La diplomatie conduit à la faiblesse (« C'est un nouveau Munich »).
Le monde va de plus en plus mal.
Le monde occidental est en danger.
La France ne compte plus à l'échelle internationale.
Le 11 Septembre a changé le monde.
L'Afrique est le continent perdant de la mondialisation.
Le réchauffement climatique sera évité grâce aux progrès technologiques.
Les événements sportifs mondialisés sont apolitiques.
Il y a une « crise des réfugiés ».

... qui dirige le monde ?
Il y a un complot pour diriger le monde.
Ce sont les firmes multinationales qui dirigent le monde.
Les médias contrôlent l'opinion.
Trump est irrationnel.
Donald Trump va rendre sa grandeur à l'Amérique.
Vladimir Poutine est l'homme le plus puissant de la planète.
La Chine va dominer le monde. L'Europe est un nain politique.
L'Allemagne domine l'Europe.
Le Brexit est une catastrophe pour l'UE.
La Chine va dominer le monde.
L'Europe est un nain politique.
L'Allemagne domine l'Europe.
Le Brexit est une catastrophe pour l'UE.
La Chine et la Russie forment une nouvelle alliance.
Kim Jong-un est fou.

... les guerres et conflits.
La puissance militaire n'est plus utile.
C'est le retour à la guerre froide.
Le choc des civilisations est inévitable.
La Russie est une menace pour l'Occident.
Le conflit sunnite-chiite structure le monde arabe.
La prolifération nucléaire met le monde en danger.
La Corée du Nord peut déclencher une troisième guerre mondiale.
Il y aura une guerre Chine/États-Unis.
Les sanctions internationales sont efficaces.

... la démocratie.
Les démocraties ne font pas la guerre.
La démocratie peut s'exporter.
Les valeurs occidentales sont universelles.
L'ingérence est une idée progressiste.
La realpolitik est amorale.
La Russie ne peut être gouvernée que par un régime fort.
L'islam est incompatible avec la démocratie.
L'Afrique n'est pas mûre pour la démocratie.

... le terrorisme.
Le terrorisme est une menace existentielle pour les pays occidentaux.
Comprendre le terrorisme, c'est le légitimer.
L'islam est la source du terrorisme.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique internationale > Géopolitique / Géostratégie

  • EAN

    9782200630508

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    175 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pascal Boniface

Pascal Boniface est directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Il enseigne à l'Institut d'études européennes de l'Université Paris-VIII et a écrit et dirigé une cinquantaine d'ouvrages sur les questions stratégiques. L'IRIS est un centre indépendant d'études en relations internationales. Ses activités comprennent la recherche et l'expertise, les publications, l'organisation de colloques et séminaires et l'enseignement sur les questions internationales.

empty