Cuba ; l'aveuglement coupable Cuba ; l'aveuglement coupable
Cuba ; l'aveuglement coupable
Cuba ; l'aveuglement coupable

Cuba ; l'aveuglement coupable (IMPRESSION A LA DEMANDEPREFACE DE GUY HERMET)

À propos

La révolution cubaine, depuis ses débuts, a montré au monde entier son véritable visage, sans rien en cacher, ou si peu. Exécutions quotidiennes, condamnations à des peines insensées, censure illimitée... Elle a pourtant signifi é un mirage pour ceux qui la regardaient de près et continuent de le faire. Intellectuels français et étrangers, cinéastes, dirigeants politiques (Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Gabriel García Márquez, Oliver Stone, Danielle Mitterrand, Jack Lang, Ignacio Ramonet...) n'ont vu en elle que ce qu'ils voulaient voir. Dans cet essai majeur, l'auteur reconstruit la vérité historique. Il décrit, preuves à l'appui, les erreurs de ces individus, souvent populaires et respectés. Devenus compagnons d'une barbarie sans nom, ils ont refusé de critiquer l'horreur qui se cachait derrière les images des dirigeants révolutionnaires, métamorphosés en héros romantiques (Fidel Castro, Raúl Castro, Che Guevara). La « fête cubaine » a empêché ces visiteurs distingués d'entendre les salves des pelotons d'exécution.



Sommaire

Préface de Guy Hermet.
Introduction. Comment les intellectuels ont fait de la barbarie un rêve.

Chapitre premier. Les exécutions aux yeux du Monde.
La dictature de Batista comme justification.
Le voyage à La Havane.
La presse cubaine muselée.

Chapitre 2. Ouragan sous le crâne.
Des guérilleros chez le philosophe.
Le philosophe chez les guérilleros.

Chapitre 3. Salon de Mai sous les tropiques.
Un « tyran » autrefois adulé.
Les intellectuels français en proie à la vindicte de Fidel Castro.

Chapitre 4. L’Université et la culture révolutionnaire.
La Constitution socialiste cubaine, un modèle de démocratie ?
Les futurs professeurs d’espagnol à l’école de la révolution.
Du castrisme à l’anti-impérialisme en tous genres.

Chapitre 5. Amoureux de Fidel.
Le baiser « obscène ».
Un coup de foudre romantique.

Chapitre 6. La voix de son maître.
Drôle d’endroit pour des livres.
La parole de Castro : des voix discordantes ignorées.

Chapitre 7. Un Oscar pour Fidel Castro.
Des condamnations à mort filmées en live par Oliver Stone.
Un point fort de la propagande castriste : la santé selon Michael Moore.
Mise en scène d’un héros mythique : Che Guevara..

Chapitre 8. Le Patriarche et le conseiller du Prince.
Un Prix Nobel aux ordres.
L’écrivain communiste et le pape.

Chapitre 9. Des frères d’armes exécutés.
Un télégramme confidentiel.
La « dignité » à toutes les sauces.
L’équidistance ou l’ignorance : Fidel le Gaulois face à l’Empire romain.

Chapitre 10. Sanctions et atermoiements de l’Union européenne.
La guerre aux opposants.
L’homme nu, debout.
Le mort de trop.

Chapitre 11. Ceux qui ont su voir et comprendre.
Le tort d’avoir eu raison trop tôt.
Un « tribunal » symbolique.

Conclusion rêvée. Les obsèques de Fidel Castro.
Petite blague cubaine.
Les funérailles.
Les voix des catacombes.

Sources et documents. La barbarie au quotidien.
I. Procès et exécutions dans le quotidien Revolución (1959).
1. Janvier. Appui des intellectuels et du peuple aux exécutions : « Les exécutions éviteront davantage de sang ».
2. Février. Procès et exécutions filmés en public : « Un cirque romain ».
3. Mars. Intervention de Fidel Castro dans les procès : « Les procès sont trop lents ».
4. Avril. Épuration des Tribunaux révolutionnaires : « La Révolution ne s’est acharnée sur personne ».
5. Mai. Appel à délations : « Humanisme révolutionnaire ».
6. Juin. Fin des annonces publiques : « Los comploteurs ».

II. La mort en images dans la revue Bohemia.
1. Première partie (11 janvier 1959). Le monstre et le héros national : « Contre le communisme ».
2. Deuxième partie (18 janvier 1959). Les exécutions minute par minute : « Reportages sensationnels ».
3. Troisième partie (1er février 1959). José Martí et le Christ : « Plus d’un million de Cubains ».

Bibliographie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782200350482

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    376 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacobo Machover

  • Pays : Cuba

Jacobo Machover est né à La Havane en 1954. Exilé en France depuis 1963, écrivain, journaliste, traducteur, universitaire, il est notamment l'auteur de Cuba, totalitarisme tropical et de La Face cachée du Che. Il agit en faveur du rétablissement de la liberté et de la démocratie à Cuba.

empty