Oeuvres complètes ; articles et chroniques Tome 2 1903-1912

À propos

"On est comme la vague quand le joran se lève, comme les nuages au ciel". Installé depuis fin juin 1914 en Suisse romande, l'auteur de Raison d'être salue avec enthousiasme le déclenchement de la Première Guerre, voyant en cet "événement" l'expression tangible de la crise décisive qui rendrait à l'homme le sens des valeurs, le goût de l'élémentaire. Toutefois, très vite, un sentiment contradictoire se fait jour, et l'euphorie fait place à la désillusion. Au fil des chroniques, l'événement s'intériorise, devient un signe parmi d'autres du chemin vers la vie authentique. "Je distingue seulement que nous allons vers autre chose, par ce que nous avons besoin d'autre chose et c'est à cet "autre chose" quel qu'il soit que j'applaudis, par cela même et cela seulement qu'il est autre chose." La réflexion de Ramuz se recentre sur les motifs premiers de sa poétique, s'éloignant dès lors de la dynamique de l'Histoire, en un temps et un lieu où l'art et la vie se rejoindraient.
Comment dire le monde présent, par quelle puissance configurante de l'imagination? Quelle réalité nouvelle à travers l'acte même d'écrire, quelle création...: autant de préoccupations, d'affirmations, d'intensités, mais aussi de doutes et de présences du néant et de la mort qui traversent l'oeuvre, de manière particulièrement évidente durant la Première Guerre. Souvent méconnus, les articles et chroniques de 1913 à 1919 jouèrent un rôle non négligeable dans l'élaboration de l'esthétique de Ramuz et de la posture qu'il se donnera dans l'entre-deux-guerres. Étroitement liés aux "morceaux", annonçant à bien des égards ses essais, ils montrent une pensée en mouvements, venant par là même enrichir notre appréhension de l'oeuvre. Ce volume comprend les cent vingt-trois "à propos de tout" envoyés par Ramuz à la Gazette de Lausanne entre avril 1913 et août 1918, treize articles publiés dans des journaux et des revues entre août 1913 et octobre 1919, ainsi que cinq textes inédits de la même période. Il contient également le "Journal de ces temps difficiles" publié dans La Semaine littéraire entre le 10 octobre 1914 et le 16 janvier 1915.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Ramuz C.-F.

  • Éditeur

    Slatkine

  • Distributeur

    Honore Champion

  • Date de parution

    30/10/2008

  • EAN

    9782051020718

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    661 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    1 045 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

C.F. Ramuz

C. F. Ramuz est né en 1878 à Lausanne, où il a fait des études de Lettres avant de s'installer à Paris pour douze ans (1902-1914). Introduit dans le milieu littéraire par Édouard Rod, il y fait la connaissance du peintre René Auberjonois. Il rassemble les poèmes de son premier livre, Le Petit Village (1903), puis rédige notamment Aline (1905), Les Circonstances de la vie (1907) et Vie de Samuel Belet (1913). En 1914, Ramuz rentre en Suisse romande et fait paraître le manifeste Raison d'être, qui inaugure les Cahiers vaudois. Cette revue, autant que maison d'édition, publie aussi bien des créateurs romands majeurs que Romain Rolland ou Paul Claudel. L'œuvre de Ramuz, pétrie de pessimisme et de fatalisme, est une longue série de variations sur l'amour et la mort, seuls sujets vraiment dignes d'être traités, de son propre aveu. Ses audaces stylistiques lui valent le reproche de mal écrire « exprès ». Mais il n'est de loin pas partagé par tous: dès 1924, Bernard Grasset édite les romans de Ramuz et lui assure ainsi un succès auprès des critiques et du public français. Entre 1929 à 1931, il dirige la revue Aujourd'hui. Dans les dernières années de sa vie, résidant désormais à Pully, il publie des essais politiques et des textes autobiographiques, avant de s'éteindre à Lausanne en 1947. Ses Œuvres complètes (29 vol.) les plus récentes ont été publiées aux Éditions Slatkine et ses Romans (2 vol.) ont aussi paru dans la «Bibliothèque de la Pléiade».

empty