Oeuvres complètes ; articles et chroniques Tome 1 1903-1912

À propos

Jeune auteur installé à Paris dès 1905, Ramuz, tout autant convaincu de sa vocation d'écrivain que de son dégoût de l'enseignement, doit désormais trouver de quoi gagner sa vie. Il se tourne alors vers les journaux et revues pour tenter d'y placer des articles critiques, des comptes rendus, des billets de réflexion. A ce propos, il écrit à Adrien Bovy : "J'ai une très bonne écriture - et je sais rédiger sans m'arrêter vingt pages de n'importe quoi [...]." Ramuz ne croit pas si bien dire ! Entre 1903 et 1912, il collabore avec une dizaine de journaux différents. Correspondant régulier à La Semaine littéraire, actif au sein de l'équipe d'avant garde de La Voile latine, critique littéraire, mais également d'art et de théâtre, proposant des "Notes du jour" au Journal de Genève, Ramuz consacre une grande partie de son temps à cette production de commentaires. Une "besogne" qu'il n'apprécie guère mais dont il exploite habilement les ressorts. Tout en décortiquant les oeuvres des autres, curieux des avant-gardes et pris dans un foisonnement artistique parisien, il pose les bases d'une poétique originale qui annonce ses essais. On est loin ici du poète isolé, image cultivée par Ramuz lui-même, mais bien face à un intellectuel aux prises avec les questions de son temps. Les orientations théoriques qui se dégagent de cette production alimentaire mettent ainsi en lumière les sources informulées d'un projet esthétique ambitionnant tout autant de renouveler le genre du roman que de faire reconnaître l'identité de l'art romand. Ce volume comprend les soixante-douze articles, chroniques, comptes rendus et bulletins bibliographiques publiés dans des journaux et des revues entre 1903 et 1912, ainsi que trois textes inédits de cette même période.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Ramuz C.-F.

  • Éditeur

    Slatkine

  • Distributeur

    Honore Champion

  • Date de parution

    28/10/2008

  • EAN

    9782051020701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    548 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    1 120 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

C.F. Ramuz

C. F. Ramuz est né en 1878 à Lausanne, où il a fait des études de Lettres avant de s'installer à Paris pour douze ans (1902-1914). Introduit dans le milieu littéraire par Édouard Rod, il y fait la connaissance du peintre René Auberjonois. Il rassemble les poèmes de son premier livre, Le Petit Village (1903), puis rédige notamment Aline (1905), Les Circonstances de la vie (1907) et Vie de Samuel Belet (1913). En 1914, Ramuz rentre en Suisse romande et fait paraître le manifeste Raison d'être, qui inaugure les Cahiers vaudois. Cette revue, autant que maison d'édition, publie aussi bien des créateurs romands majeurs que Romain Rolland ou Paul Claudel. L'œuvre de Ramuz, pétrie de pessimisme et de fatalisme, est une longue série de variations sur l'amour et la mort, seuls sujets vraiment dignes d'être traités, de son propre aveu. Ses audaces stylistiques lui valent le reproche de mal écrire « exprès ». Mais il n'est de loin pas partagé par tous: dès 1924, Bernard Grasset édite les romans de Ramuz et lui assure ainsi un succès auprès des critiques et du public français. Entre 1929 à 1931, il dirige la revue Aujourd'hui. Dans les dernières années de sa vie, résidant désormais à Pully, il publie des essais politiques et des textes autobiographiques, avant de s'éteindre à Lausanne en 1947. Ses Œuvres complètes (29 vol.) les plus récentes ont été publiées aux Éditions Slatkine et ses Romans (2 vol.) ont aussi paru dans la «Bibliothèque de la Pléiade».

empty