Tempus/perrin

  • Adolf Hitler déclara à de nombreuses reprises que la Première Guerre mondiale fut l'expérience la plus formatrice de sa vie. Pourtant, l'histoire du " soldat Hitler " sur le front occidental entre 1914 et 1918 n'avait encore jamais été écrite. Grâce à des sources inédites, Thomas Weber invalide un lot de contrevérités léguées par la propagande du IIIe Reich. Engagé volontaire en juin 1914, Hitler servait comme estafette et n'a jamais été caporal. Affecté au QG régimentaire, il ne fut que rarement en première ligne. Contrairement à la mystique nazie, il n'a montré aucune aptitude au commandement. Bousculant la vulgate selon laquelle le premier conflit mondial serait la matrice de l'idéologie d'Hitler et du nazisme, Thomas Weber nous invite à une relecture complète de la personnalité du Führer et de son ascension au pouvoir. Plus largement, il propose une autre perception de la Première Guerre mondiale et de ses conséquences en Allemagne.

empty