• La mort du roi et l'éclatement politique qui s'ensuit plongent les primautés de Brune dans le chaos. Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu'à ce que les tempêtes qui secouent le vieux monde finissent par chavirer le sien, et que son destin fourche à tout jamais.
    L'enfant de poussière ouvre Le cycle de Syffe, grande saga de fantasy portée par l'écriture puissante de Patrick K. Dewdney. Il a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire, le prix Pépite du roman, le prix Libr'à Nous Imaginaire, le prix Julia Verlanger et le prix Imaginaire de la 25 ? Heure du Livre du Mans.

  • François Martin, autrefois connu sous le nom de François Pirelli, est un escroc minable. Originaire de Marseille, il a dû fuir la ville à la hâte quelques années auparavant et a trouvé refuge dans la Creuse où, obèse et malade, il vend des chauffe-eau à des personnes âgées.
    Alors qu'une tempête de neige vient immobiliser le pays, il tombe en panne près de la ferme isolée de Fabien, un homme simple et généreux.
    Dans ce présent figé dans le froid, la graisse et les tumeurs, François essaie de trouver le sens de son existence pathétique, tandis que son passé trouble remonte à la surface, entre magouilles et trahisons...

  • La peste et la vigne ou la suite des aventures de Syffe. Un deuxième volume qui tient toutes ses promesses. À la croisée des chemins entre nature writing et roman noir, splendide fresque humaniste mâtinée de fantasy. Notre narrateur, Syffe, reprend le fil de sa propre histoire, sans concession. Le tour de force de l'auteur, transformer son lecteur en véritable explorateur : de la nature environnante à la nature humaine. Patrick K. Dewdney nous offre une fois de plus une immersion totale, d'une beauté aussi sombre que sauvage, comme un cri de l'âme !

  • écume

    Patrick K. Dewdney

    Quelque part en Bretagne un père et son fils, jamais nommés, marins-pêcheurs, partent sur leur bateau, la Gueuse (anciennement La Princesse mais qui a été rebaptisée depuis qu'elle n'est plus qu'un vieux rafiot à bout de souffle) pour ramener quelques poissons que l'Océan ne livre plus qu'au compte goutte à vendre à la criée, ils passent aussi des réfugiés pour pouvoir survivre, la pêche n'assurant plus leur quotidien. Leur relation est caractérisée par une tension extrême et un mutisme jamais brisé. Jusqu'à la rupture, le passage d'une famille de migrants qui va tourner au drame.

  • Les chiens et la charrue Nouv.

    Laissé seul, désespéré et en fuite après L'Enfant de poussière et La Peste et la Vigne, on retrouve Syffe alors qu'il cherche à noyer son chagrin. Mais cette phase d'oubli sera de courte durée avant que, de rencontres en rencontres, ne reprenne le rythme effréné de sa quête initiatique. Pour la première fois de sa vie, il va prendre véritablement le contrôle de son existence, traversera d'autres contrées, retrouvera d'anciennes connaissances et découvrira de nouvelles cultures, sur le chemin de sa propre reconstruction...
    Récit de quête pensé comme l'oeuvre d'une vie, Le Cycle de Syffe est nourri de la passion conjuguée de Dewdney pour l'histoire et les fictions modernes. Il s'est installé dans notre firmament littéraire comme un chef-d'oeuvre d'une fantasy moderne débarrassée de tout poncif et chargée de sens et de conscience.

empty