• La santé des populations qui, au XIXe siècle, apparaissait du ressort des initiatives individuelles et caritatives, a été progressivement prise en charge par la collectivité.
    Deux grands modèles sont apparus. L'un impliquant les salariés et les employeurs par le biais de cotisations obligatoires. C'est le modèle de l'assurance initié par Bismarck au XIXe. L'autre est né des insuffisances du modèle caritatif révélées par la grande crise de 1929. Il fait porter sur les contribuables le poids du financement par le biais de l'impôt. La Grande-Bretagne de Beveridge en fut l'archétype.
    La volonté de développer une couverture exhaustive de la population, l'avancée technologique, la croissance des pathologies liées au vieillissement ont entraîné pour la collectivité et les assurés des coûts de plus en plus importants. La révolution libérale initiée en Grande-Bretagne et aux États-Unis, a tenté d'apporter une réponse à cette crise en introduisant des mécanismes de marché. Pour mieux saisir comment les différents pays développés ont tenté de concilier la meilleure protection sociale avec la maîtrise des dépenses, il faut comprendre comment les systèmes sont nés, se sont organisés et quelles réponses ils tentent d'apporter aux défis auxquels ils sont confrontés.
    Assiste-t-on à la coexistence dans le monde de philosophies très opposées, ou à des tentatives pragmatiques qui, alliant diverses techniques, aboutissent à une certaine convergence des systèmes de santé ?
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants du monde de la santé, aux économistes, administrateurs, financeurs - ainsi qu'à tous les citoyens - qui tentent de comprendre les enjeux des réformes et de l'avenir de la protection sociale.
    Cinq pays ont été choisis, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada qui illustrent les différentes approches, leurs limites et la manière dont ils tentent de se réformer.
    Cet ouvrage se distingue des approches purement conceptuelles et fait un sort aux idées reçues.

  • L'Economie de la santé : professionnels de santé en formation, futurs gestionnaires hospitaliers, candidats au concours de praticien-conseil de sécurité sociale et étudiants en sciences économiques. Il s'adresse aussi aux médecins et professionnels du secteur santé souhaitant se forger une opinion face aux mesures de contrôle des dépenses sociales, en particulier des dépenses de santé. Son plan s'est voulu simple dans sa conception pour des raisons pédagogiques. Il répond à des questions d'actualité : qui a en charge la décision administrative ? qui finance ? qui offre des soins et qui en demande et quelle forme de maîtrise des dépenses de santé avons-nous en France, comptable ou médicalisée ? Les réformes mises en place sont présentées et leurs résultats discutés. Ce livre se distingue donc des livres d'Economie de la santé faisant appel à des connaissances théoriques en économie ou proposant des modèles économiques pour expliquer le contexte actuel des dépenses de santé. Il est aussi accessible à un public de non-spécialistes.

  • Pourquoi ne pas chercher à mieux connaître le corse par l'exploration historique d'un vocabulaire près de verser dans l'oubli, et par le rappel de ressources grammaticales en butte à une galopante submersion ? Cela ne ressortirait-il pas à la " culture " dont on parle tant ? Pourquoi ne pas aborder frontalement le sujet de la vraie nature et de la vraie place du corse sur la carte linguistique de la Méditerranée centrale ? Cela ne contribuerait-il pas à définir " l'identité " dont on nous entretient sans cesse ? Pourquoi, alors que par la langue la Corse n'est pas une île, ne pas profiter de l'effacement des frontières pour accéder progressivement à un authentique bilinguisme d'échelle européenne ! Cela n'aiderait-il pas à rendre leur respiration et restituer de leur substance à des parlers asphyxiés et désormais parvenus au seuil de l'extinction ? Les chroniques ici réunies suggèrent des réponses à ces questions d'une insistante actualité.

  • Renaissances bouddhistes : du Tibet à la France Nouv.

    Forcés à l'exil sous la pression chinoise, maîtres, moines et lamas ont favorisé l'essaimage d'une doctrine et d'enseignements jusqu'alors difficilement accessibles à des non-tibétains. L'appétence occidentale pour les spiritualités a fait le reste... Comme autant de graines dispersées aux quatre vents, leurs enseignements ont pris racine en Occident.
    Renaissances bouddhistes est le récit, inédit, d'une rencontre entre le Bouddhisme tibétain et la France, plus précisément l'Auvergne. Rencontre féconde, qui a engendré la création d'un endroit unique, Dhagpo Kundreul ling, associant monastère, temple et retraites de méditation.
    Du choc initial de deux cultures très différentes à leur rapprochement progressif, l'ouvrage décrit les étapes d'une rencontre féconde de l'Orient et l'Occident initiée en terres auvergnates voici près de quarante ans.
    Le récit de cet enracinement s'appuie sur une série de témoignages de participants à cette histoire, qu'ils l'aient vécue de l'intérieur ou en aient été témoins extérieurs. Voisins, élus ou fournisseurs évoquent le souvenir de rencontres parfois surprenantes, d'incompréhensions peu à peu levées, ainsi que la naissance de liens de plus en plus étroits avec les nouveaux arrivants.
    D'anciens retraitants, aujourd'hui laïcs pour les uns, moines ou nones pour les autres, selon leur chemin de vie, racontent également leur arrivée en Auvergne, les raisons pour lesquelles ils ont choisi d'y venir et ce qu'ils y ont vécu - et, pour nombre d'entre eux, y vivent encore.
    Ces visions croisées illustrent la lente maturation d'une relation, aussi riche qu'inattendue, qui aura favorisé la découverte mutuelle de deux cultures aux antipodes l'une de l'autre.

  • Les ouvrages de la collection Les indispensables en kinésithérapie et physiothérapie sous la direction d'Adrien Pallot font écho à la réforme de 2015 des études de kinésithérapie en France leur contenu étant réparti par rapport aux Unités d'Enseignement (UE) et Unités d'Intégration (UI) définies dans le nouveau programme. Répondant ainsi aux besoins des étudiants ils seront également un outil utile à tout professionnel désireux de rester à jour.
    Chaque ouvrage propose pour chaque champ de compétences professionnelles du kinésithérapeute une démarche raisonnée basée sur l'identification des signes et symptômes du patient puis sur leur intégration réflexive d'après le modèle bio-psycho-social.
    Cette démarche largement inspirée de la Classification Internationale du Fonctionnement et du Handicap répond à l'approche par compétences instaurée par la réforme et permet au (futur) professionnel d'apporter les meilleures réponses et soins possibles au patient. Les ouvrages de cette collection proposent dans une maquette en couleur des contenus solides de haut niveau reposant sur la démarche d'evidence based practice étayés de nombreux encadrés illustrations et focus sur les notions essentielles/importantes. L'OUVRAGE À travers 3 grandes parties et 20 chapitres ce volume qui ouvre la collection aborde plusieurs thèmes importants de la formation en kinésithérapie à savoir la Santé publique (UE1 - UE14 - UE24) les Sciences humaines et sociales (UE2) et traite également de pédagogie à travers les sujets de Formation et de Professionnalisation (UI10 - UI25 - UI29).

  • Des textes simples et complets présentant la description, l'habitat, le mode de vie, l'alimentation et la période de pêche. Des pictogrammes pour identifier les coquillages comestibles, à consommer crus ou cuits.

  • "Quand les enfants empruntent les routes sinueuses de la différence, nous sommes parfois embarrassés pour en parler. Quels chemins communs, enfants, adolescents, adultes et professionnels de l'enfance peuvent-ils prendre pour dire avec des mots simples des émotions si complexes ? Alpio, l'ânon qui dit non, Boomus, le bourdon qui ne prend pas souvent la mouche, Cléony, à l'humeur changeante qui passe du vert au blanc, Djomo, qui a bien du mal à ne pas cracher son feu de dragon... Et tous les autres « animaux pathrologiques », nous invitent, grâce à leurs regards tendres, à trouver un espace de parole pour essayer de pénétrer ces intimités obscures. Dans cet ouvrage illustré, écrit sous forme de fabliaux, l'auteure ouvre la porte de l'imaginaire pour favoriser une approche poétique et humaniste des difficultés psychologiques et psychopathologiques des enfants et des adolescents. - "

  • Précis de virologie humaine

    Alain Le Faou

    • Doin
    • 9 Février 2012

    Ouvrage destiné aux étudiants des filières ayant pour objet la biologie médicale aux niveaux BTS, DUT, DE de technicien de laboratoire médical, licence professionnelle, ingénieur biomédical.
    Cet ouvrage collectif aborde les différents aspects de la virologie médicale. Une première partie est dédiée aux généralités sur les infections virales et leur diagnostic ainsi qu'à la sécurité dans les laboratoires de virologie. Les virus qui infectent l'homme sont présentés sous forme de fiches qui fournissent, pour chacun d'entre eux, les données essentielles.
    La deuxième partie aborde les infections virales par appareil ou par situation particulière comme la grossesse ou les soins médicaux.
    Seuls les virus de l'immunodéficience humaine et des hépatites B et C font l'objet d'un chapitre à part. Ainsi ce livre, illustré de nombreux schémas, s'adresse aux étudiants qui ont, au cours de leurs études, des enseignements de virologie médicale ainsi qu'à tous ceux qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, aborderont cette discipline.

  • Avoir un enfant est toujours une aventure unique, inédite, ô combien imprévisible... Surtout quand on perçoit, peu à peu, que son enfant se développe de manière atypique, quand on sent, au fil des jours, qu'il progresse moins vite que les autres, différemment des autres. On ne s'attend jamais à avoir un enfant différent, on s'accroche toujours à l'espoir que les troubles de son développement ne sont que passagers, vont se résorber, bientôt... Jusqu'à certains jours où, à l'occasion de rencontres, de rendez-vous, la vérité éclate, inattendue, inéluctable et douloureuse : la vérité si dure à accepter pour une maman, celle du handicap de son enfant, de sa dyspraxie, qui le singularise et l'exclut inéluctablement des autres, provoquant en lui un malêtre insondable. Comment l'aider, sinon en essayant d'accepter cette réalité ? En trouvant des professionnels et des structures pour qu'il s'épanouisse ? En lui adressant un tas de lettres qui retracent son parcours, ses échecs, ses souffrances, mais aussi ses formidables réussites ?
    Ces lettres qui lui disent, inlassablement, tout l'amour et toute l'admiration que l'on a pour lui.

  • Créé en France par l'AFM (l'Association Française contre les Myopathies), le Téléthon fête en décembre prochain sa 25e édition. Ce livre a pour but de mettre en lumière le rôle de cette association de malades et de parents de malades dans la recherche française en génétique fondée en 1958. Depuis 25 ans, où en est la recherche génétique ? Quels sont les progrès réalisés ? Les auteurs font le point sur ces questions sans occulter le débat actuel autour de la bioéthique et de la thérapie génique.

  • Lors des promenades au bord de la mer, un guide pour identifier les principaux mollusques et crustacés selon leur classification et leur milieu à l'aide de 70 photos et d'un code couleur.

    Des textes simples et complets présentant la description, l'habitat, le mode de vie, l'alimentation et la période de pêche. Des pictogrammes pour identifier les coquillages comestibles, à consommer crus ou cuits.

  • Le bouddhisme tibétain n'est plus l'apanage du seul "Pays des neiges ». Il est aujourd'hui d'autant plus connu qu'il a été menacé.
    L'invasion chinoise du pays et les atteintes à la spiritualité de ses habitants ont conduit nombre de maîtres, moines et lamas à l'exil.
    Ce déracinement contraint a généré un spectaculaire essaimage d'une doctrine et d'enseignements jusqu'alors difficilement accessibles à des non-tibétains. L'appétence occidentale pour les spiritualités d'Asie et la disponibilité effective des dépositaires des sagesses bouddhistes ont fait le reste.
    Comme autant de graines dispersées aux quatre vents, leurs enseignements ont pris racine en Occident. La lignée des Kagyupa a su transformer cet exode en un vecteur de transmission exemplaire. L'histoire de la création et du développement en Auvergne de Dhagpo Kundreul Ling en est une convaincante illustration.
    Le présent ouvrage expose la raison d'être, la genèse et le succès de cette démarche. Du choc initial de deux cultures très différentes à leur rapprochement progressif, il décrit les étapes de cette rencontre féconde de l'Orient et l'Occident, initiée en terres auvergnates voici bientôt trente-cinq ans.
    Le récit de cet enracinement s'appuie sur une série de témoignages de participants à cette histoire, qu'ils l'aient vécue de l'intérieur ou en aient été témoins extérieurs. Voisins, élus ou fournisseurs évoquent le souvenir de rencontres parfois surprenantes, d'incompréhensions peu à peu levées et la naissance de liens de plus en plus étroits avec les nouveaux arrivants.
    D'anciens retraitants, aujourd'hui laïcs pour les uns, moines ou nones pour les autres, selon leur chemin de vie, racontent également leur arrivée en Auvergne, les raisons pour lesquelles ils ont choisi d'y venir et ce qu'ils y ont vécu - et, pour nombre d'entre eux, y vivent encore.
    Ces visions croisées illustrent la lente maturation d'une relation, aussi riche qu'inattendue, qui aura favorisé la découverte mutuelle de deux cultures aux antipodes l'une de l'autre. Et permit d'assurer la pérennité de la transmission d'enseignements séculaires, grâce à la formation progressive, par d'authentiques maîtres tibétains, de lamas occidentaux.

  • La Maison du Faou est issue d'une très ancienne seigneurie sise entre Cornouaille et Léon dont le chef-lieu est le château de la Motte, près du Faou, au coeur de l'actuel Finistère. Descendant des comtes de Léon, elle a porté le titre des vicomtes du Faou jusqu'au XIVe siècle date à laquelle elle s'est fondue dans la Maison du Quélennec. Ses armes étaient d'azur au léopard d'or, témoignant, au XIIIe siècle, des influences du royaume de France sur le duché de Bretagne et de ses liens avec la cour d'Angleterre.

    Alors qu'elle a joué un rôle considérable, par ses nombreuses branches en juveignerie, auprès des ducs de Bretagne et à la cour des rois de France, du Haut-Moyen-âge à la Renaissance, elle n'a fait l'objet d'aucune étude historique connue. C'est chose faite avec cette Histoire Généalogique de la Maison du Faou, inédite, fruit d'un travail minutieux de recomposition des principales lignées et de leur histoire.

    Nous découvrons une des grandes maisons qui ont dominé la petite et moyenne noblesse bretonne à côté des Rosmadec, des Du Juch, des Du Quelen, des Ploeuc, etc., possédant la moitié des terres de Basse-Cornouaille mais aussi d'autres, dès le XIVe siècle, en Rohan dans le cadre de son allégeance première aux Rohan. Dès cette époque, elle développe aussi des branches en Bretagne gallou puis en France notamment en Poitou par la lignée des seigneurs du Puy du Fou.

    Elle a pris part à de très nombreux faits d'armes dont certains ont été déterminants pour l'histoire de Bretagne et de France, comme notamment le Combat des Trente pour la succession de Bretagne (1351) ou encore la bataille de Castillon scellant la fin de la guerre de Cent-Ans (1453), témoignant de son allégeance loyale et sans doute éclairée, pour le royaume de France, parfois en opposition à un duc de Bretagne séditieux, souvent au préjudice de sa descendance.

    Elle a donné au royaume de France quelques hauts personnages comme Yvon du Fou sénéchal du Poitou, missus dominicus de Louis XI mais aussi de nombreux écuyers, chevaliers, receveurs ducaux, chambellans ducaux et royaux ainsi que des seigneurs et métayers de Basse-Cornouaille dont nous suivons l'histoire, du temps des croisades à la Révolution en passant par l'époque particulière, au XVe siècle, du développement du pays Julod et de ses fameux marchands de toile et armateurs du Haut-Léon.

  • Virologie humaine

    Le Faou Alain

    • Pradel
    • 9 Février 2012

    Cet ouvrage collectif aborde les différents aspects de la virologie médicale.
    Une première partie est dédiée aux généralités sur les infections virales et leur diagnostic ainsi qu'à la sécurité dans les laboratoires de virologie. Les virus qui infectent l'homme sont présentés sous forme de fiches qui fournissent, pour chacun d'entre eux, les données essentielles.
    La deuxième partie aborde les infections virales par appareil ou par situation particulière comme la grossesse ou les soins médicaux.
    Seuls les virus de I'immunodéficience humaine et des hépatites B et C font l'objet d'un chapitre à part. Ainsi ce livre, illustré de nombreux schémas, s'adresse aux étudiants qui ont, au cours de leurs études, des enseignements de virologie médicale ainsi qu'à tous ceux qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, aborderont cette discipline.
    Ouvrage destiné aux étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, classes préparatoires de BCPST, biologie humaine (malter et doctorat) et aux vétérinaires se destinant à la biologie médicale.

  • Inventions insolites

    Daniel Le Faou

    • Chiflet
    • 12 Janvier 2012

    Un détecteur de somnolence commandé par la paupière ? Un dispositif anti-viol ? Un imperméable à gouttières ? Un dispositif pour mesurer les seins d'une femme ? Une voile pour bicyclette ? Vous en rêviez? C'est chose faite grâce à ce recueil d'Inventions insolites unique en son genre ! Astucieuses, loufoques, impossibles, amusantes, poétiques, bref, insolites, les inventions reproduites ici ont réellement fait l'objet d'un dépôt de brevet officiel, dont les références sont précisées (pays, date, titre, inventeur ou déposant...).
    Ces brevets sont aujourd'hui tombés dans le domaine public et il ne tient qu'à vous, cher lecteur, d'en faire bon usage pour réaliser enfin un "protège-longues-oreilles" pour votre toutou préféré ou, mieux, un "maillot de bain sans bandes latérales" pour la femme de votre vie !

empty