• En 2005, pascal boniface s'interrogeait sur cette 4e guerre mondiale.
    Véritable guerre à mort contre le terrorisme planétaire que les néoconservateurs américains entendaient mener, au nom du monde civilisé, réuni sous leur bannière.
    Quatre ans après, le recadrage proposé par pascal boniface a montré toute sa pertinence et justifie qu'on s'y intéresse à nouveau dans cette édition mise à jour.
    Le proche-orient est plus dangereux et instable que jamais. le fossé entre le monde occidental et le monde musulman s'est creusé.
    L'avenir de la sécurité internationale se joue toujours dans le conflit israélo-palestinien, dans cette zone devenue l'épicentre d'un éventuel choc des civilisations. or rien n'est inéluctable. il est encore temps d'arrêter l'engrenage qui menace de conduire le monde à la ruine.
    Un temps, l'élection de barack obama a redonné espoir au monde entier. mais le nouveau président américain pourra-t-il résister au choc de la guerre de gaza et réussir là où tous ses prédécesseurs ont échoué ?

  • La chine et l'inde sont-elles les puissances du xxie siècle ?
    Quel avenir pour la superpuissance américaine ?
    Les firmes multinationales sont-elles devenues des acteurs majeurs des relations internationales ?
    Quels sont les enjeux du développement durable et de la protection de l'environnement ?

    Autant de questions soulevées par une actualité internationale plus complexe que jamais. en s'appuyant sur une cartographie synthétique et sur des analyses claires effectuées par des spécialistes des relations internationales, cet atlas s'efforce de fournir une grille de lecture du monde contemporain, identifie les différents acteurs des relations internationales, résume les grands enjeux du xxie siècle et replace les principaux problèmes internationaux dans leur contexte.

  • Une bonne analyse politique doit être pertinente, certes, mais elle doit aussi déranger, bousculer les idées reçues et devenir insolente... Bref, « incorrecte ». Pascal Boniface propose un dictionnaire regroupant plus de 150 articles sur des sujets d'actualité brûlants mettant en scène les relations internationales : de Abkhazie (région indépendantiste géorgienne) à « zéro mort » (objectif des pertes au début de la 1ere guerre du golfe), en passant par Al Jazeera, José Bové, délocalisation, FMI, Barack Obama, Nicolas Sarkozy, taxe Tobin... Chaque article est développé en 3 points : un rappel des faits : les événements clés, les dates et les noms à retenir. la polémique : les débats suscités, les différents points de vue, le traitement par la presse. le diagnostic : l'analyse de P. Boniface, sans détours ni langue de bois.

  • Ce mémotech constitue une adaptation du mémotech « micro-informatique et réseaux » au nouveau programme du Bac pro SEN. Il est organisé en 6 grandes parties : généralités, transmission et téléinformatique, les supports physiques, différentes fonctions, les matériels et les serveurs. Les auteurs ont introduit quelques nouveautés comme le Wifi, Bluetooth, la téléphonie DECT, ADSL, la connectique informatique.

  • L'arrivée au pouvoir du Hamas en Palestine et la victoire de Kadima en Israël ont considérablement modifié la donne politique au Proche-Orient.
    Dans ce nouveau contexte et face aux échecs répétés du processus de paix, l'instauration de la paix est-elle toujours possible ? La suspension des aides financières européennes et américaines déstabilise l'Autorité palestinienne et accentue la crise économique. Et pourtant, l'amélioration de la situation économique dans les Territoires palestiniens est essentielle pour que naisse un Etat palestinien politiquement viable et qu'un règlement durable du conflit soit trouvé.
    Si on ne fera pas plier les Palestiniens " en les affamant ", les attentats terroristes ne réussiront pas non plus à faire plier les israéliens. La seule issue possible est une paix négociée, juste et globale, qui ne devra exprimer la défaite ni de l'un ni de l'autre. Le conflit israélo-palestinien, qui suscite de vifs débats au sein de la société française, est devenu d'une importance géostratégique majeure pour le monde.
    La communauté internationale dans son ensemble est concernée, et elle doit montrer une réelle volonté politique de favoriser le dialogue. Le projet de paix ne pourra s'établir qu'avec l'intervention active de l'Europe et de la France, qui doivent tenter de relancer le processus de paix par la détermination de leur action et de leur mobilisation. Des universitaires et des parlementaires français, mais aussi des représentants israéliens et palestiniens apportent ici un éclairage sur les perspectives de paix pour la région.

  • «les américains n'ont pas de culture», «les états-unis ne se soucient pas de l'environnement», «leur système éducatif est défaillant», «la liberté d'expression est totale», «les états-unis dominent le monde»... lesidées reçues sur les états-unis ne manquent pas. les clichés qui circulent ne sont pas forcément dénués de fondement, mais, très souvent, amplifiés et déformés. méprisés, caricaturés ou idéalisés, les états-unis ne laissent en aucun cas indifférent.

    Les auteurs nous proposent ici un ouvrage clair et didactique, nourri de l'histoire américaine, de chiffres, de statistiques, et nous donnent les clés d'une amérique plus complexe qu'il n'y paraît.

  • La France s'était donné plusieurs priorités dans le cadre de sa présidence de l'Union européenne du 1er juillet au 31 décembre 2008, à savoir la défense, l'énergie, l'environnement, l'immigration.
    Il s'agissait de relancer l'Europe de la défense à travers un renouveau de la Politique européenne de sécurité et de défense (révision de la stratégie européenne de sécurité, création d'une cellule de planification et de gestion des opérations autonomes, fixation de règles régissant le lancement des coopérations structurées permanentes, mutualisation de certaines capacités militaires). La France avait également pour ambition de faire face à la brusque augmentation du prix des matières premières énergétiques, facteur aggravant les tensions inflationnistes à l'échelle européenne.
    Elle souhaitait trouver un accord " post-Kyoto " au niveau européen afin de défendre une seule position face aux autres grands acteurs mondiaux. Enfin, elle envisageait de définir une approche commune des politiques migratoires, et de la coordonner avec celle des Etats de la rive Sud de la Méditerranée. Par ailleurs, si le sport ne figure pas encore au coeur des compétences de l'Union européenne, la présidence française a oeuvré dans ce sens.
    Comment la France a-t-elle fait avancer ces dossiers prioritaires ? A-t-elle atteint ses objectifs ? Quel bilan peut-on tirer de ses actions ? Cet ouvrage confronte les points de vue sur le bilan de la présidence française de l'Union européenne de personnalités françaises et étrangères de haut niveau - décideurs politiques et économiques, diplomates, hauts fonctionnaires, universitaires - réunies en février 2009 à l'occasion de la première édition des Entretiens européens d'Enghien-les-Bains (Val d'Oise).

empty