Policier & Thriller

  • Le nom du père

    Sébastien Meier

    Paul Bréguet, ancien inspecteur de police, sort de prison après plus de deux ans de détention. Avec l'aide de la procureure Emilie Rosetti, l'ex-flic décide d'élucider le mystère qui entoure la mort de son amant, Romain Baptiste. Réseaux de prostitution, évasion fiscale et corruption ne vont pas faire dévier de leur objectif les deux détectives, bien au contraire.Dans ce polar qui jette une lumière crue sur la Suisse des banques et des montages fiscaux, Sébastien Meier reprend avec brio les protagonistes de son précédent ouvrage, Les Ombres du métis, dont la morgue et les paradoxes font tout le charme.Né en Suisse romande en 1988, Sébastien Meier s'intéresse tôt à la littérature. Il crée à 22 ans les éditions Paulette où il publie une quinzaine d'ouvrages. En parallèle, il cofonde le collectif Fin de Moi, consacré aux arts de la scène, et s'investit au sein du bimensuel romand La Cité. Récompensé par le prix Lilau 2015 du polar pour Les Ombres du métis, il partage aujourd'hui sa vie entre l'écriture et le voyage.

  • Des migrantes africaines massacrées dans un motel à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Un groupe financier au pouvoir sans limites. Une femme en fuite avec des documents qui pourraient bien signer l'arrêt de mort du groupe, ou le sien... À la solde de la firme sans scrupules, des tueurs professionnels se lancent à sa poursuite, talonnés par le duo d'enquêteurs formé par Valentin Pescatore et Leo Méndez. S'ils n'ont pas les mêmes méthodes - plus musclées pour Pescatore, plus cérébrales pour Méndez -, ces deux-là ont la même ténacité et la même aversion pour les cartels de la drogue et pour les entreprises qui au grand jour lessivent leur argent sale.
    Un polar haletant qui plonge le lecteur au coeur de la toile tissée entre trafiquants en tout genre et multinationales corrompues.

empty