Religions et sagesses orientales

  • émerveillement

    Matthieu Ricard

    Un hommage, en texte et en images, à la beauté de la nature et de la vie sous toutes ses formes : ÉMERVEILLEZ-VOUS !

    « Se fondre dans l'immensité du ciel, se perdre dans le dédale d'une écorce, disparaître dans l'intimité d'une fleur comme Alice qui passe de l'autre côté du miroir et se retrouve au pays des merveilles. Savourer la fraîcheur de l'instant sans s'égarer dans les mille et un ailleurs de la distraction... » En somme s'émerveiller de tout, du rien, du simple, de la feuille, de la brindille, du rocher, de l'eau. Retrouver un regard d'enfant sur la nature, son infiniment grand et son infiniment petit. C'est vers cet émerveillement simple et instinctif, trop souvent enfoui sous les pavés de nos villes et de nos vies, que le moine bouddhiste et photographe Matthieu Ricard nous convie, en paroles et en images.

    « L'émerveillement nous élève en invitant dans notre paysage intérieur des états mentaux sereins, vastes et ouverts qui engendrent un sentiment d'adéquation avec le monde... » Il est une incitation au lâcher prise, à la pleine conscience, à savoir apprécier l'instant présent. Il nous emplit de la vaste et émouvante interdépendance des êtres et de la nature. Il nous encourage ainsi à nous transformer et à nous reconnecter, avec respect et bienveillance, à tout ce qui nous entoure.

    De l'Argentine au Canada, de l'Islande au Népal, le texte de Matthieu Ricard et ses 150 images en couleurs nous font redécouvrir les vertus de cet enthousiasme primitif et de « notre affinité innée à la Nature ».

  • Matthieu RICARD a étudié la génétique cellulaire avant de se tourner vers le bouddhisme. Ordonné moine en 1978, il est l'un des spécialistes mondiaux du bouddhisme tibétain et l'interprète français du Dalaï-Lama.

    Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l'ensemble des êtres sensibles. Dans l'intérêt des animaux, mais aussi des hommes.
    En plus de poser un défi éthique majeur, la surconsommation de viande aggrave la faim dans le monde, nuit à notre santé, crée des déséquilibres écologiques. Et si le temps était venu de changer nos habitudes ? Et s'il fallait considérer les animaux non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos « concitoyens » sur cette terre ?
    Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons. Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.

  • Matthieu Ricard est un des plus fidèles messagers du bouddhisme auprès des Occidentaux.
    Outre ce rôle il traduit, depuis plus de quarante ans qu'il vit en Orient, les grands textes de la littérature bouddhiste tibétaine. C'est le fruit de ce travail d'une vie qu'il propose ici. Reflétant l'essence de la voie bouddhiste, commentée avec pédagogie étape par étape par Matthieu Ricard, Chemins spirituels offre une approche très accessible de cette philosophie fondée sur l'amour altruiste, la compassion, le développement des qualités humaines...
    Une lumière amenée au coeur de nos sociétés individualistes et matérialistes.

  • Dix contes tibétains est un recueil d'histoires ancestrales qui ont pour thème l'essence même du bouddhisme : la compassion.

    Ces contes à la beauté sobre et sublime éveilleront votre esprit et le nourriront. Ils vous inviteront à effectuer les changements auxquels vous aspirez pour être en harmonie avec vous-même et avec les autres.

    Un livre illustré de photos inspirantes du célèbre moine bouddhiste Matthieu Ricard.

  • 108 sourires

    Matthieu Ricard

    - La joie est l'émotion de base du bonheur, elle se manifeste par un fort sentiment de satisfaction d'ordre spirituel. Les sourires qui illuminent nos visages trahissent ce sentiment profond de bonheur intense. C'est cette joie simple du quotidien du peuple tibétain que Matthieu Ricard partage avec nous aujourd'hui... Sourires d'enfants, de nonnes, d'ermites, de jeunes ou de moins jeunes, 108 sourires est un véritable rayon de soleil. Sourires et spiritualité bouddhiste s'unissent autour du nombre 108, chiffre sacré par excellence dans tout le monde indo-bouddhiste. Dans son texte d'introduction, Matthieu Ricard décrit la typologie des sourires établie par son ami Paul Ekman, éminent spécialiste des expressions faciales, et donne une résonance scientifique à ce panorama de sourires.

    - Né en 1946, Matthieu Ricard est le fils du philosophe Jean-François Revel et de l'artiste peintre Yahne Le Toumelin. Il voyage en Inde pour la première fois en 1967, où il rencontre de remarquables maîtres spirituels tibétains. Après avoir complété sa thèse en génétique cellulaire, il décide de s'établir dans l'Himalaya où il devient moine et réside depuis près de trente ans. Il vit actuellement au monastère de Shéchèn au Népal. Il est l'interprète français du Dalaï-lama depuis 1989. Matthieu Ricard photographie depuis trente-cinq ans les maîtres spirituels, la vie dans les monastères, l'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal, il est également l'auteur de plusieurs livres de photographies dont, en français, L'Esprit du Tibet, Moines et danseurs du Tibet et Himalaya bouddhiste avec ses amis amis Danielle et Olivier Föllmi. Ses photographies ont été exposées dans de nombreux musées et galeries du monde.Matthieu Ricard consacre l'intégralité de ses droits d'auteurs à des projets humanitaires au Tibet, au Népal et en Inde.

  • Cela fait plus de trente ans que Matthieu Ricard réside au Népal, au coeur de l'Himalaya. Au cours de toutes ces années, il a noué des liens très étroits avec certains des plus grands maîtres du Bouddhisme, de Dilgo Khyentsé Rinpoche au Dalaï-lama dont il est en France le traducteur. En plus d'être moine et écrivain, Matthieu Ricard est aussi un photographe hors du commun. Son statut de moine et sa connaissance du peuple et de la culture tibétaine lui ont ouvert de nombreuses portes.
    Il a pu participer à certains pèlerinages qui ont lieu une fois tous les douze ans au Tibet oriental, se faire le témoin du savoir faire des artisans xylographes de la gigantesque et fascinante imprimerie de Dergué, rencontrer des ermites complètement isolés dans la région du Kham...Matthieu Ricard invite ici à un voyage dans un Tibet inédit, un voyage intérieur et extérieur au coeur de la spiritualité bouddhiste mais aussi de la vie quotidienne et des fêtes de ce peuple des confins du Tibet.

  • Nous tuons chaque année 60 milliards d'animaux terrestres et 1 000 milliards d'animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l'histoire de l'Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé.

    En plus de l'alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos).

    Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos "concitoyens" sur cette terre ?
    Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu'il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s'agit pas de s'occuper que des animaux mais aussi des animaux.
    Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons.
    Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.

  • Des moines qui dansent ! N'est-ce pas surprenant ?
    Les danses sacrées du Tibet, que Matthieu Ricard nous fait découvrir ici, ont peu de choses à voir avec l'idée de spectacle, même si le jeu et l'humour n'en sont nullement absents. Elles sont support de méditation, exploration partagée de la paix intérieure, don spirituel des moines à la communauté laïque. Chaque geste est porteur d'une symbolique, chaque masque et chaque costume correspondent à un récit qui véhicule les valeurs du bouddhisme. Danse et musique s'unissent pour marquer les étapes de la libération de l'homme, prisonnier de ses poisons mentaux.
    Pour la première fois, cet ouvrage nous donne les clés pour comprendre l'origine et le sens de cet art sacré et empreint de sagesse, de paix et de beauté. Témoignages d'un peuple victime d'un génocide culturel, ces danses extraordinaires sont l'un des fragiles trésors du patrimoine de l'humanité.

  • Ermite, poète, érudit, Dilgo Khyentsé Rinpoché (1910-1991) fut un grand maître du bouddhisme Vajrayana. Pendant les dernières années de sa vie, Matthieu Ricard a vécu aux côtés de ce grand maître en tant que disciple et assistant. Ce livre, récit d'une vie passionnante, entrecoupé de textes du maître et d'autres enseignements, nous offre un portrait de celui qui fut, avec le Dalaï-lama, un des grands guides spirituels du bouddhisme tibétain au XXe siècle. Ce récit biographique est ponctué des photographies réalisées par Matthieu Ricard au Tibet et au Népal lorsqu'il était auprès de Dilgo Khyentsé Rinpoché.

    Cet ouvrage est une refonte et remise à jour du livre L'Esprit du Tibet publié en 1996. Matthieu Ricard a tenu à ajouter quelques nouvelles images au livre, notamment celle de Ourgien Jigmé Tendzin Lhundroup qui a été reconnu comme la réincarnation de Dilgo Khyentsé.

  • Depuis quelques années, Matthieu Ricard nous entraîne avec lui sur les routes de l'Himalaya à travers son travail photographique. Il pose un regard très touchant sur le peuple tibétain, sur sa culture et sa religion. Le coffret Himalaya, les chemins du bouddhisme regroupe 3 livres de Matthieu Ricard (Tibet, Regards de compassion, Bhoutan, Terre de sérénité et Un Voyage immobile) dans un format broché et réduit. Bel objet aux couleurs du Tibet, ce coffret est un concentré de spiritualité et de voyage pour découvrir ou redécouvrir l'univers de Matthieu Ricard.

  • Une initiation ludique à la sagesse avec Mulla, célèbre personnage de la culture orientale, racontée par le plus célèbre des moines et un jeune psy.
    On a souvent une image grave de la sagesse, comme si elle supposait que l'on soit très sérieux, ou très vieux, ou barbu, ou chauve. Avec le personnage de Mulla, jouant de l'humour autant que de la surprise, ce livre enseigne une sagesse espiègle. Être sage n'est pas une corvée : briser les schémas, les préjugés, les faux-semblants, cela peut se faire dans la joie.
    Mulla Nasrudin est un personnage du XIIè siècle que l'on retrouve dans de nombreuses cultures, de la Turquie aux Balkans et jusqu'à la Mongolie. Ses histoires, véritables trésors de la tradition orale, sont contées depuis des siècles et appartiennent au patrimoine universel, comme les fables de La Fontaine.
    Une des caractéristiques des histoires de Mulla est l'humour : ne pas se prendre au sérieux, c'est être capable de rire de soi-même et de ses certitudes, donc savoir prendre du recul. C'est aussi ne pas s'attacher de manière rigide à un point de vue, à une identité. Autant d'étapes sur le chemin de la sagesse.

  • En quoi consiste exactement le bouddhismeoe Pourquoi fait-il aujourd'hui tant d'adeptes en Occident ? Comment expliquer le succès d'une forme de sagesse à la fois si ancienne et si nouvelle ? Pour répondre à ces questions, voici un livre issu de circonstances tout à fait exceptionnelles dans l'histoire des hommes et des idées. Né en 1946, Matthieu Ricard, docteur en biologie, s'installe définitivement en Asie et devient moine tibétain auprès de son maître le Dalaï-Lama. Tout semble désormais l'opposer intellectuellement à son père, Jean-François Revel, philosophe agnostique déclaré. Mais les deux hommes n'ont jamais cessé de se voir et, en 1996, dans la solitude du Népal, ils décident de confronter leurs interrogations et leurs curiosités réciproques au cours d'entretiens spontanés d'une lumineuse intelligence.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La science et la spiritualité éclairent chacune à leur façon la vie des hommes : pourquoi ne seraient-elles pas complémentaires ? mais, nous dit-on, la connaissance scientifique et la connaissance spirituelle seraient trop étrangères l'une à l'autre pour que leur confrontation puisse être autre chose qu'un dialogue de sourds...
    C'est précisément à faire mentir cet antagonisme que s'attachent ici matthieu ricard et trinh xuan thuan. le champ des interrogations est vaste : quelle est la nature du monde ? de la matière ? du temps ? de la conscience ? comment mener notre existence ? comment marier science et éthique ? au fil de ce dialogue passionné, animé par un sincère désir de compréhension réciproque, se produit alors l'inattendu : les oppositions s'estompent, les convergences se font jour, et l'on se prend à rêver d'un avenir où foi et raison seraient, enfin, durablement réconciliées.

  • Moine bouddhiste depuis quarante ans, Matthieu Ricard est un méditant chevronné, régulièrement sollicité par les universités du monde entier pour se prêter à des expériences sur le cerveau.
    Neurobiologiste, directeur émérite du Max Planck Institute for Brain Research, Wolf Singer est l'un des plus grands spécialistes mondiaux du cerveau.

    Pendant huit ans, ils ont partagé leurs savoirs et se sont interrogés ensemble sur le fonctionnement de l'esprit. La méditation modifie-t-elle les circuits neuronaux ? Comment les émotions se forment-elles ? Quels sont les différents états modifiés de la conscience ? Qu'est-ce que le « moi » ? Le libre arbitre existe-t-il ? Que peut-on dire de la nature de la conscience ?...

    Sur chaque thème, Matthieu Ricard et Wolf Singer confrontent deux traditions de pensée. L'une, la philosophie bouddhiste, est une connaissance à la première personne, résultat des pratiques millénaires des moines tibétains. L'autre, les neurosciences, est une connaissance à la troisième personne, issue d'expérimentations en laboratoire. Les deux approches sont radicalement différentes, mais elles aboutissent souvent aux mêmes conclusions. Pour développer une véritable « science de l'esprit », leur rapprochement, esquissé depuis quelques années, est indispensable.

    C'est ce que propose cet ouvrage : un dialogue approfondi entre les sciences contemplatives et les sciences modernes pour percer les mystères de l'esprit humain.

  • Himalaya bouddhiste invite à un voyage à la fois extérieur et intérieur.
    La beauté des paysages majestueux, des visages - maîtres spirituels ou humbles bergers -, des lieux et édifices sacrés, est naturellement reliée au regard intérieur qui révèle l'essence du bouddhisme et l'âme de l'himalaya. olivier et danielle föllmi ont partagé la vie des villageois et des nomades pendant plus de vingt-cinq ans, souvent dans l'isolement des hivers rigoureux. matthieu ricard vit depuis trente ans aux côtés de remarquables maîtres spirituels.
    L'intimité et la complicité des photographes avec les peuples de l'himalaya transparaissent de façon unique dans leurs images. les perspectives complémentaires du photographe-voyageur et du moine-photographe offrent une harmonieuse mosaïque de la richesse inégalable de la civilisation du toit du monde. leur présentation est magnifiée par les contributions d'éminents spécialistes et par les réflexions des plus grandes personnalités politiques et spirituelles de l'himalaya bouddhiste.
    Chacun des vingt et un auteurs s'est impliqué dans la compréhension du monde himalayen. cette somme de connaissances réunies fait de cet ouvrage la référence de l'himalaya bouddhiste au xxie siècle. le livre comporte quatre sections : naissance, vie, mort, et renaissance, qui reflètent non seulement le cycle de nos existences, mais aussi l'histoire de l'himalaya.

  • Le dialogue d'un scientifique français devenu bouddhiste et d'un bouddhiste vietnamien devenu scientifique...
    La science et la spiritualité éclairent chacune à leur façon la vie des hommes : pourquoi, à défaut de se rejoindre, ne seraient-elles pas complémentaires ? Las, nous dit-on, la connaissance scientifique et la connaissance spirituelle sont trop étrangères l'une à l'autre pour que leur confrontation puisse être autre chose qu'un dialogue de sourds... C'est précisément à faire mentir cet antagonisme que s'attachent ici Matthieu Ricard et Trinh Xuan Thuan.
    Le champ des interrogations est vaste : Quelle est la nature du monde ? de l'Univers ? de la matière ? du temps ? de la conscience ? Comment mener notre existence ? Comment vivre en société ? Comment marier science et éthique ? Quant aux réponses, le lecteur jugera si elles sont conformes aux idées qu'il se faisait par avance. Car au fil de ce dialogue passionné, animé par un sincère désir de compréhension réciproque, se produit l'inattendu : les oppositions s'estompent, les convergences se font jour, et l'on se prend à rêver d'un avenir où foi et raison seraient, enfin, durablement réconciliées.

  • Pourquoi ce succès du bouddhisme en occident ? révèle-t-il une faille dans la civilisation occidentale, scientifique et technique, un besoin insatisfait ? nul n'était mieux placé que matthieu ricard, à la fois intellectuel occidental et moine bouddhiste, pour traiter cette question et d'abord exposer ce qu'est exactement le bouddhisme.
    Les considérations de jean-françois revel, tout en comportant de sérieuses réserves ou objections, retiennent la partie du bouddhisme qu'il estime acceptable et universelle, sa sagesse dans la conduite de la vie. elles mettent en lumière les échecs de la pensée occidentale, notamment la faillite des grands systèmes philosophiques et des grandes utopies politiques, qui peuvent expliquer la présente attirance des occidentaux pour une forme de sagesse à la fois très ancienne et très nouvelle.
    Voilà pourquoi et comment, à hatiban, au népal, dans l'isolement d'un site perché sur une montagne dominant katmandou, se déroulèrent, en mai 1996, les entretiens qui fournissent la substance de cet échange entre le moine et le philosophe.

  • La vie de Shabkar (1781-1851), traduite ici par Matthieu Ricard et Carisse Busquet, est sans doute la biographie la plus célèbre au Tibet après celle de Milarépa. Comme l'auteur des Cent Mille Chants, mais beaucoup plus proche de nous dans le temps, Shabkar est révéré par le peuple tibétain pour sa sainteté et sa simplicité, sa faculté d'émouvoir aussi bien que de faire rire, la profondeur de sa spiritualité exprimée en un style qui la rend accessible à tous.
    Ayant atteint l'ultime étape de l'accomplissement (dzogchen), Shabkar fut supplié par ses disciples de raconter les étapes de son itinéraire mystique. Il s'y appliqua en retraçant, dans un passionnant récit en prose entrecoupé de chants poétiques, son chemin d'errance. Ayant connu le plus extrême dénuement et la plus grande félicité, cet ermite inspiré prodiguait ses enseignements à tous les êtres qu'il rencontrait, y compris des bandits dangereux ou des animaux sauvages. Son histoire illustre parfaitement l'enseignement bouddhiste sur le sens de la vie humaine, sur la mort, l'impermanence et sur notre possible délivrance vis-à-vis de la souffrance.

    En un temps où le Tibet était en proie au sectarisme religieux et aux rivalités ethniques, Shabkar incarna la tolérance et l'altruisme - ce qui rend son message d'autant plus contemporain.

empty