Alice

  • Roman d'aventures, suspense haletant, leçon de vie, au coeur de la nature hostile. Un classique.
    Dans le Grand Nord canadien, un homme, accompagné de son chien, tente de rejoindre ses compagnons. Mais il ne connaît pas tous les dangers du froid, et il n'a pas écouté les précieux conseils du vieux trappeur.
    Un court roman d'aventure haletant, aussi glaçant que l'hiver en Alaska.
    Katherine Neville, l'auteur du Huit et du Cercle magique, écrit, à propos de ce récit : "Est-ce que la lecture de ce petit chef-d'oeuvre ne devrait pas être imposée à tout habitant de la montagne oe"

  • Traquées !

    Sandrine Beau

    Maman avait tout préparé, le sac de voyage, l'itinéraire... Au cas où elle ne reviendrait plus, m'avait-elle dit. J'ai toujours pensé que cela n'arriverait pas. Jusqu'à aujourd'hui. Me voilà seule avec ma petite soeur, toutes les deux sur la route pour retrouver maman, avec un tueur à nos trousses...

  • Emma n'est pas une princesse comme les autres. Dans le royaume que son pe`re, Philippe le 118e, gouverne d'une poigne de fer, elle veut devenir ge´ne´rale. Mais pour le roi, il n'en est pas question : le devoir d'Emma est d'assumer son titre et sa fonction de princesse. Refusant ce triste sort, la jeune fille va devoir se battre et faire preuve d'inge´niosite´ pour choisir son destin. Et en tout premier lieu, elle va devoir quitter le cha^teau, son fre`re ai^ne´ qu'elle adore et traverser des contre´es obscures peuple´es d'habitants re´pute´s dangereux...

  • Eve a neuf ans. Elle vacille entre ses sentiments naissants pour Thomas, son camarade de classe, et Emeline, son amie un peu trop pre´sente. Un matin, Emeline ne vient pas a` l'e´cole. Elle viendra plus. Elle est morte samedi... Pour la classe, les e´le`ves, l'institutrice, c'est un choc. Mais pour Eve, c'est pire. Elle se souvient des derniers mots qu'elle a dits a` son amie vendredi soir. Des mots durs, ceux d'une petite fille en cole`re. Eve est ronge´e par le remord...
    Il faudra apprendre a` continuer sans Emeline, a` s'ouvrir aux autres, a` se pardonner.

  • Angelina Bombardini arrive dans un nouvel établissement scolaire. Toute ronde et toute de rose vêtue, elle provoque rires et moqueries. Mais Angelina a du caractère et de la répartie. Et la voilà qui propose un concours de surnom original. Celui ou celle qui lui trouvera le surnom le plus sympa remportera une semaine de desserts. Spaghetti bolograisse, Moby dick, rouleau compresseur... sont proposés. Mais le verdict tombe vendredi à 16h00 : ce sera Burger.
    La nouvelle école de Burger est très sélect. Il semble que le seul souci que les enfants n'aient pas, c'est l'argent. Sinon, ils se partagent les pères absents, les mères décédées, les divorces et les dépressions. Avec son optimisme, son caractère ouvert, son nom sans particule et sa famille unie, Burger n'est pas vraiment dans la norme. On dirait qu'elle n'a pas d'autre préoccupation que celle de ressembler un maximum à son idole Marylin.
    Elle a pourtant une bête noire : la prof de piscine qui l'a pris en grippe à cause de son incompétence dans l'eau et son surpoids. Mais elle n'est pas du genre à baisser les bras. Alors, tous les mercredis après-midi, elle apprend à nager avec son amoureux, Lucien. Sauf un mercredi où elle se rend seule à la piscine.
    On la retrouve à l'hôpital dans le coma. Chacun va donner sa version des faits ou un élément de l'affaire. Burger a-t-elle voulu se suicider, cédant finalement sous la pression ? Lui a-t-on joué un autre mauvais tour qui a mal tourné ?
    Pendant ce temps, pour tenter d'influencer l'état de santé de Burger, ses amis décorent sa chambre de toutes les couleurs (surtout du rose), lui amènent Maf son chihuahua, des fleurs.
    C'est la débandade dans la chambre d'hôpital.
    Contrairement à son idole, Angelina finira par se réveiller.

  • Sur la banquise, trois pingouins (deux grands et un petit) s'interrogent. Dieu existe-t-il ? Voit-il vraiment tout ? Est-ce vrai qu'il édicte des règles et qu'il se fâche tout rouge si on ne les respecte pas ? Et surtout, pourquoi a-t-il provoqué le Déluge, qui menace aujourd'hui toute vie sur terre ? Le seul espoir réside en Noé, qui a choisi de sauver les espèces vivantes sur une arche qui pourra résister au cataclysme. Il n'y a qu'un problème : seuls deux représentants de chaque espèce sont admis sur l'Arche. Les deux pingouins choisis par la colombe messagère ne peuvent pas se résoudre à abandonner leur ami sur la banquise. Ils le passent en fraude dans une valise. Et leur débat métaphysique se poursuit sur l'Arche...
    Les jeunes lecteurs s'identifient directement aux trois pingouins (surtout au petit, particulièrement attachant par ses espiègleries) qui discourent en philosophes avec beaucoup d'humour. Riche en symboles et situations cocasses, ce roman pose les bonnes questions sans imposer de réponses au lecteur, qui est libre de se construire sa propre opinion, toutes croyances (ou non-croyances) confondues. Les craquantes illustrations de Jörg Mühle renforcent la richesse de ce petit roman, intelligent et indispensable.

  • Le prisonnier 5446 a purgé sa peine, il va sortir du Bagne des Ombres. Il a une quête bien précise en tête, à entamer dès sa libération. Mais pour cela, il lui faut un nouveau visage, car les prisonniers de Villecyne-la-Grande deviennent des sans visages dès leur incarcération. Un autre prisonnier lui a renseigné un mage capable de l'aider...

  • L'école de Quentin organise un concours de cuisine. Grâce à un ami de ses parents qui est souschef Aux saveurs du palais, un restaurant très coté, le jeune garçon va passer ses vacances à faire le commis pour s'entraîner. Quentin pensait s'ennuyer, mais des choses étranges se passent dans cette cuisine.
    Le nouveau chef pâtissier, Amédée, se révèle être un génie. Ses desserts sont adulés. Les clients ne peuvent s'empêcher de le complimenter. Or, invariablement, ces mêmes clients sont hospitalisés d'urgence le lendemain. C'est d'autant plus étrange qu'Amédée semble tirer ses recettes d'un vieux grimoire. Et qu'il a obtenu sa place grâce à un accident du précédent chef pâtissier...
    Quentin et sa voisine Clémence décident de mener l'enquête...

  • " On n'a rien vu venir " est un roman à 7 voix destiné aux enfants de 10 ans et plus. En 7 chapitres, il décrit, à travers le regard de 7 familles, l'arrivée au pouvoir du " Parti de la Liberté " et les mesures radicales qui s'ensuivent.
    7 auteurs, 7 chapitres, 7 facettes de la politique extrémiste d'un parti qui s'est fait discrètement sa place et pour qui la plupart ont voté, parce que ce qu'il disait avait l'air si bien... Un texte qui montre, avec des mots adaptés à son public, les dégâts que peut produire la propagande démagogique, lorsqu'" on n'a rien vu venir ".

  • L'immortelle

    Ricard Ruiz Garzon

    Judit a bientôt douze ans. Passionnée de dessin, elle se rend régulièrement au parc des Bastions, à Genève, pour croquer les pièces des jeux d'échec géants. Un jour, elle rencontre Roger et son père, qui lui apprennent à jouer. Dès lors, Judit accorde aux échecs autant de temps et d'investissement qu'au dessin. Elle s'entraîne, fait des progrès, jusqu'à tenter sa chance face à Mister Aliyat, un vieil Iranien imbattable qui joue tous les jours dans le parc.
    Mais Mister Aliyat n'a pas de papiers, et risque de se faire expulser. Alors Judit, utilisant tous les moyens possibles, réunissant toutes les personnes qui pourraient l'aider, mettant en pratique tout ce que la vie lui a appris, dispute une partie d'échec médiatisée contre son mentor pour plaider sa cause. Se déroule alors un très intense face-à-face, dont l'enjeu dépasse l'idée même de victoire.

  • Charlie est bien une fille, même si tout le monde ne le voit pas au premier coup d'oeil. Sa vie est un puzzle géant d'au moins deux mille pièces, et toutes ces pièces ne sont pas heureuses. Loin de là.
    Après le pire des pires jours, le décès de sa petite soeur Léa dans un accident de voiture, plus rien n'est pareil. Elle et ses parents déménagent dans le plus grand immeuble de la ville. Nouvel appartement, nouvelle vie, mais Charlie est interdite de sortie pour tout l'été. Pour s'occuper, elle décide d'explorer l'intérieur de l'immeuble, de faire connaissance avec ses voisins et de photo­graphier, avec son Polaroïd, la vue que l'on peut observer de chaque étage. Elle découvre ainsi des personnes plus sur­pre­nantes les unes que les autres. Mais certainement pas autant que la vieille femme du troisième étage, plus sèche qu'une biscotte. Madame Simon, ou plutôt Madame Olga, est une Russe plutôt originale qui aime écouter et chanter des opéras, mais aussi écrire des histoires d'amour qui se déroulent à Paris. Très vite, une complicité s'ins­talle entre Charlie la photographe, et Madame Olga l'écrivain. Mais, le jour de la rentrée des classes, c'est la douche froide pour Charlie : elle comprend que Madame Olga n'est pas celle qu'elle prétend être. La jeune fille est en colère, mais peut-elle rayer son amie de son existence comme une vieille brique de lait ? Plutôt que la rancoeur, elle choisit l'amitié et met en place un plan savamment réfléchi. Le dimanche 9 septembre sera le plus grand des grands jours. À midi pile, sur le toit de l'immeuble, Madame Olga et Charlie prennent chacune une photo. Dégoulinantes de pluie. C'est la dernière pièce de l'immense puzzle de la vie de Charlie. Puis, elles se dirigent vers la gare. Parce que nos deux amies vont ensemble à Paris.

  • Dans le cadre d'un exercice scolaire, Agathe et Arthur sont obligés de s'écrire. Pas des courriels, non ! De belles lettres formelles, comme dans l'ancien temps, qui détaillent les centres d'intérêt de chacun... ringard, quoi. Si Agathe fait bien quelques efforts dans ses premières lettres pour se plier aux consignes, Arthur, lui, fait preuve de toute la mauvaise volonté possible, et reste très distant.
    Leurs échanges épistolaires deviennent rapidement une succession de moqueries et sarcasmes, chacun voulant épater l'autre et prendre l'ascendant. Un jour, Arthur met au défi Agathe d'élucider le mystère d'une photo qu'il a trouvée, et qui représente son père, en compagnie d'une femme qui pourrait être sa mère. Leur correspondance se transforme alors en enquête et, ensemble, ils s'attèlent à la résolution de l'énigme, qui leur donnera des réponses sur les origines roms d'Arthur. Elle leur permettra aussi, petit à petit, de partager les joies et tristesses du quotidien.
    De correspondants obligatoires, ils deviennent partenaires et complices. Même si chacun s'évertue à continuer les remar­ques sarcastiques pour donner le change. Une amitié naît et, avec elle, la peur de la perdre une fois l'enquête résolue. Cet attachement se révèle entre les lignes, les deux héros ne pouvant (ou ne voulant ?) se l'avouer dans leurs lettres.

  • Depuis la mort de sa mère, thomas, douze ans, et son papa artiste peintre se sont repliés sur eux-mêmes.
    Rien ne les fait sortir de leur chagrin et de leur solitude. jusqu'à l'arrivée de tilly et de ses parents, les nouveaux voisins. tilly a quinze ans. avec ses tresses et ses habits aux couleurs vives, elle ressemble à fifi brindacier. mais tilly n'est pas tout à fait comme les autres : elle est trisomique. sa bonne humeur, sa vivacité, ses éclats de rire et son monde imaginaire vont redonner à thomas et à son père le goût de vivre.
    Et les aider à accepter l'inacceptable. un roman tendre, émouvant et drôle, sur une amitié entre deux enfants qui s'épanouit malgré leurs différences - ou peut-être par la grâce de leurs différences... le récit est mené à la première personne (par thomas, le jeune narrateur), ce qui le rend encore plus attachant.

  • L'école de Quentin organise un concours de cuisine.
    Grâce à un ami de ses parents qui est souschef Aux saveurs du palais, un restaurant très coté, le jeune garçon va passer ses vacances à faire le commis pour s'entraîner. Quentin pensait s'ennuyer, mais des choses étranges se passent dans cette cuisine.
    Le nouveau chef pâtissier, Amédée, se révèle être un génie. Ses desserts sont adulés. Les clients ne peuvent s'empêcher de le complimenter. Or, invariablement, ces mêmes clients sont hospitalisés d'urgence le lendemain. C'est d'autant plus étrange qu'Amédée semble tirer ses recettes d'un vieux grimoire.
    Et qu'il a obtenu sa place grâce à un accident du précédent chef pâtissier...
    Quentin et Clémence, sa voisine, décident de mener l'enquête...
    Un nouveau roman de Florence Jenner Metz très réussi qui mêle une fois encore fantastique, suspense et amitié. Une jolie recette sans cesse revisitée.
    On ne s'en lasse pas.

  • Iris adorerait savoir écrire. Enfin, elle sait écrire... Par exemple, quand elle a fini son petitdéjeuner : « Je pars, bisous. »... mais pas beaucoup plus.
    AVP L3-E3 C 46/83 Janvier 2013 Les mots se bousculent, comme s'ils voulaient sortir trop vite de sa main, à la même vitesse que quand elle parle. Parce que, ça, parler, elle le fait sans problème... Ses problèmes avec l'écriture durent depuis deux ans, depuis qu'elle et sa maman se sont installées seules dans un petit appartement, sans papa...
    L'école décide qu'Iris doit aller voir un orthophoniste. Ce sera Ludo, un ami d'un ami. Le courant passe tout de suite à merveille, et Iris prend progressivement de l'assurance. Jusqu'au jour où sa maman invite l'orthophoniste à dîner, pour le remercier... Plutôt, elle invite « Ludo » à dîner ! Et se fait jolie, en plus, pour l'occasion. Iris ne supporte pas l'idée que sa maman puisse un jour tomber amoureuse de quelqu'un d'autre que son papa... Encore moins s'il s'agit de SON orthophoniste, qui devait l'aider ELLE.

  • Torsepied

    Ellen Potter

    Les enfants Cherchemidi sont trois : Otto, le plus vieux et le plus étrange ; Lucia, qui espère toujours que quelque chose d'intéressant se passe ; et Max, qui pense toujours tout savoir. C'est l'un des trois qui raconte l'histoire, mais vous n'avez qu'à deviner lequel.
    La mère d'Otto, Lucia et Max a disparu il y a quelques années. les rumeurs les plus folles courent à ce sujet dans le village. Depuis cette disparition, Otto n'a plus prononcé un seul mot, et n'a plus quitté l'écharpe qui lui entoure le cou.
    Leur père a comme métier de faire le portrait de souverains tombés en disgrâce, ce qui l'oblige à faire de nombreux voyages - et ce qui explique qu'il est rarement payé. C'est à cause d'un de ces voyages et d'un rendez-vous manqué avec leur baby-sitter attitrée que les enfants vont décider de se rendre à l'improviste chez une vieille tante qu'ils n'ont jamais vue, à Ronfleur-sur-Mer.
    Ils découvrent avec surprise que la vieille tante en question :
    1) n'est pas vieille du tout ;
    2) habite une sorte de château hanté miniature ;
    3) juste à côté d'un vrai grand château dont le donjon renferme, selon la légende, le fils difforme de la famille Torsepied.
    Les enfants vont bien sûr essayer d'entrer en contact avec lui. Et si toutes ces aventures abracadabrantes les menaient finalement sur la piste de leur mère disparue ?

  • La curieuse histoire d'un chat Moribond, c'est l'histoire d'un chat qui s'appelle Ti-Chat parce qu'il ne grandit pas. Et accessoirement il meurt souvent. Ça ne dure jamais longtemps mais ça peut surprendre. Pas Ti-Chat : il est habitué. Ti-chat est très philosophe. Il a été retrouvé très loin de sa ferme dans le désert australien (Ti-chat a un très grand sens de l'orientation...) par une petite fille après avoir marché 2000 ans (et une horloge interne infaillible...) Il ne lui restait qu'une petite étincelle de vie et il s'y est accroché. Après tout, la famille qui le sauvait savait pêcher la boîte dethon. Et ça, pour un chat, c'est précieux...

  • Anatole passe tout son mois d'août en Normandie chez son cousin Jonathan et sa bande de copains. Ensemble, ils se lancent des défis en tout genre via Facebook comme : voler le slip de bain d'un vacancier sur la plage, faire une course en étant déguisé en poisson, dérober un vieil arrosoir dans un jardin... C'est assez amusant et très excitant pour nos jeunes gens ! Mais les choses se corsent à partir du moment où Anatole trouve une photo de lui pris en flagrant délit sur Facebook. Et pas moyen de savoir qui en est l'auteur ! De la simple photo, on passe aux menace. La situation empire au fil des jours et des faits étranges se produisent. Anatole demande conseil par mail à son meilleur ami Basile et se doute de plus en plus qu'un des membres de la bande ait pu tout manigancer uniquement pour lui faire une blague. Basile découvre grâce à ses recherches que le coupable est leur vieil ennemi, l'infâme magicien Eurêkajaitrouvé. Mais il est déjà trop tard pour prévenir Anatole du danger.

  • Vicky a 10 ans et elle est fille unique. Alors, elle est plutôt surprise quand elle apprend que son frère va débarquer à la maison. Un frère qui est l'enfant de son père, avant elle et avant sa maman, et dont on n'a pas jugé nécessaire de lui parler ! Très vite, père et fils s'entendent comme larrons en foire. Pour Vicky, au sentiment de trahison vient s'ajouter celui d'abandon. Mais c'est sans compter l'obstination de ce nouveau grand frère à briser la glace...

  • Anatole est toujours féru d'informatique. Lui et son ami Basile sont des experts en jeux vidéo en tous genres. C'est peut-être pour cette raison que Marie, une fille de leur classe, leur lance un défi : la battre à un nouveau jeu en ligne, Le dernier monde. En fait, il s'agit seulement d'une démo dont la version complète sera commercialisée le 23 décembre. Marie en a mystérieusement obtenu les codes d'accès. D'ailleurs, ce n'est pas la seule chose mystérieuse : pourquoi Marie invite-t-elle les deux garçons à venir découvrir ce jeu dans un bar malfamé ? pourquoi ce bar est-il tenu par sa grand-mère qui a l'allure d'une sorcière ? Mais Anatole et Basile sont curieux, et le jeu est tout simplement extraordinaire : il est en 3D ! On ressent vraiment ce qu'il s'y passe et les pouvoirs que l'on acquiert au fil des épreuves persistent dans la vie réelle ! Anatole voit sa capacité de réflexion décuplée et Basile peut voir dans le noir. Par contre, Marie bute sur une énigme compliquée et sa force diminue. Un jour, elle ne vient pas à l'école...
    On retrouve avec plaisir nos héros d'"Interdit !" : Anatole et son ami Basile. Ces sympathiques petits génies de l'informatique nous entraînent dans une nouvelle aventure, qui n'a rien à envier au tome précédent en termes de rebondissements et de suspense. Des thèmes toujours très actuels qui nous rappellent le risque de dépendance que peuvent engendrer les jeux vidéo à travers une histoire palpitante.

  • Anatole est un pro de l'informatique et internet n'a plus de secret pour lui.
    Il trouve un jour un site qui va bien au-delà de tout ce qu'il a jamais pu imaginer : un site qui, d'une simple signature, permet de commander et recevoir des objets magiques. Malgré l'interdiction de ses parents (ou plutôt « pour le plaisir de braver » l'interdiction de ses parents), il commande toute une série de choses absolument fantastiques avec son ami Basile. Ils se retrouvent rapidement les propriétaires d'un stylo qui écrit tout seul, d'une boîte de chocolats qui se remplit automatiquement, et d'autres merveilles plus indispensables les unes que les autres. et tout ça, simplement en signant.
    Jusqu'au jour où le sorcier qui a créé le site réclame le paiement de leurs commandes. sous peine de se venger

  • Houtsiplou est un pays perdu au milieu de Nulle Part et, par définition, Nulle Part, personne ne sait où cela se trouve, pas même Google ou Wikipédia... Pourtant, Houtsiplou gagnerait à être connu, surtout pour son roi. Juste et bon, Sa Majesté Dadis de Best est aussi très malheureux car il s'ennuie à force de tourner en rond tout seul dans son château et n'ose plus se montrer à son peuple. Qui donc pourrait bien l'aider ? C'est alors qu'entre en scène Oufti. Ému par l'infortune de son roi, il l'emmène chez un magicien, qui les enverra découvrir le monde, chargés d'une délicate mission... Un merveilleux conte moderne, empli d'humour et de fantaisie, qui nous apprend aussi à regarder autour de nous... Dès 9 ans.

  • Aurore a toujours été la chouchoute de tout son entourage : sa famille, ses professeurs, ses camarades de classe... Mais pourquoi est-ce si important, pour Aurore, d'être la préférée de tous ? En plus, ce n'est pas facile d'être partout et toujours la petite fille parfaite : il faut se conformer aux désirs des autres, parfois au détriment de ce qu'on souhaite vraiment. Une vieille tante acariâtre et Jules, l'élève le plus turbulent de sa classe, se feront un plaisir d'aider Aurore à comprendre que, pour devenir soi-même, il faut parfois s'éloigner de son image de super-chouchoute... Un très beau roman sur la construction de la personnalité chez un enfant en qui beaucoup de lectrices et de lecteurs se reconnaîtront.
    />

  • Dans une vieille maison abandonnée, où l'a entraîné son chien, Elias découvre un vieux livre : le journal de bord d'un marin qui a navigué sur la mer du Nord dans les années soixante-dix. Intrigué, le jeune garçon emporte le journal avec lui pour le lire. Très vite, il va se sentir épié et menacé. Il trouve des petits papiers lui intimant de remettre le livre à sa place. Heureusement, Elias peut compter sur une alliée inattendue : Sam, une jolie fille aux yeux en amande qui lui propose rapidement son aide. Un peu trop rapidement, d'ailleurs... Mais le garçon est trop subjugué par la jeune fille pour le remarquer. À deux, ils mènent l'enquête. Qui veut nuire à Elias ? Est-ce le vieux pirate lui-même ? Serait-il encore en vie ? Ce que va découvrir le jeune garçon est bien plus surprenant encore. Et si le comportement de Sam est de plus en plus suspect, que dire de la mamie d'Elias qui se révèle être tout sauf une mamie gâteau...

empty