Michel Serres

  • Petite Poucette

    Michel Serres

    Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer.
    Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi décisive, s'accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises.
    De l'essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né : Michel Serres le baptise « Petite Poucette » - clin d'œil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces.
    Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître... Débute une nouvelle ère qui verra la victoire de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées ; du savoir discute sur les doctrines enseignées ; d'une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique...
    Ce livre propose à Petite Poucette une collaboration entre générations pour mettre en œuvre cette utopie, seule réalité possible.
     
    Un enregistrement d’anthologie avec toute la saveur de la lecture faite par l’auteur lui-même.
     
    © Éditions Le Pommier / Humensis 2009, 2012, 2017
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Durée : 1h52

  • C'était mieux avant !

    Michel Serres

    « Dix Grands-Papas Ronchons ne cessent de dire à Petite Poucette, chômeuse ou stagiaire qui paiera longtemps pour ces retraites : "C'était mieux avant." Or, cela tombe bien, avant, justement, j'y étais. Je peux dresser un bilan d'expert.
    Qui commence ainsi : avant, nous gouvernaient Franco, Hitler, Mussolini, Staline, Mao... rien que des braves gens ; avant, guerres et crimes d'état laissèrent derrière eux des dizaines de millions de morts. Longue, la suite de ces réjouissances vous édifiera. » Michel Serres
    Un coup de gueule plein de malice !
     
    Un enregistrement d’anthologie avec toute la saveur de la lecture faite par l’auteur lui-même.
     
    © Éditions Le Pommier / Humensis 2009, 2012, 2017
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    /> Durée : 1h45

  • « Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d'écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j'y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds.

    On disait jadis de l'Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l'art, qu'il corrigeait les moeurs en riant. Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. Parvenus ensemble à l'âge espiègle, j'en profite pour leur dire de l'humain en pouffant de rire. » Michel Serres

  • Temps des crises

    Michel Serres

    Que révèle le séisme financier et boursier qui nous secoue aujourd'hui ?
    Si nous vivons une crise, au sens plein du terme, aucun retour en arrière n'est possible. II faut donc inventer du nouveau. Or, le nouveau nous submerge ! En agriculture, transports, santé, démographie, informatique, conflits, des bouleversements gigantesques ont transformé notre condition comme jamais cela n'était arrivé dans l'histoire. Seules nos institutions n'ont pas changé. Et voici I' une de ces ruptures profondes : notre planète devient un acteur essentiel de la scène politique. Qui, désormais, représentera le Monde, ce muet ? Et comment ?
    Michel Serres montre que nous sommes encore les acteurs de notre avenir.
     
    Un enregistrement d’anthologie avec toute la saveur de la lecture faite par l’auteur lui-même.
     
    © Éditions Le Pommier / Humensis 2009, 2012, 2017
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Durée : 2h06

  • Michel Serres analyse, non sans malice, les transformations politiques, sociales et cognitives du XXe et XXIe siècle, dont il a été témoin.
    Michel Serres baptise le nouvel humain « Petite Poucette » - clin d'oeil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces. Dans le monde moderne, Petite Poucette va devoir réinventer une manière d'être et de connaître, et le vivre-ensemble. Et à ceux qui disent à Petite Poucette que « C'était mieux avant », cela tombe bien, avant, justement, Michel Serres y était ; il peut dresser un bilan d'expert !
    Mais alors comment faire face aux multiples bouleversements dans les domaines de l'agriculture, de la santé, de l'informatique... ? Dans Temps des crises, Michel Serres démontre que nous sommes encore les acteurs de notre avenir.
    Trois manifestes qui dénoncent le déclinisme ambiant et appellent à une collaboration entre les générations.
    Trois enregistrements d'anthologie avec toute la saveur de la lecture faite par l'auteur lui-même.
    Trois célèbres essais de Michel Serres à propos des mutations de notre temps en un coffret audio inédit, lu par l'auteur.
    (C) Éditions Le Pommier / Humensis 2009, 2012, 2017
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Durée : 5h43

  • « Lorsqu'il publie Le Contrat naturel (éditions François Bourin, 1990), Michel Serres fait plus qu'exprimer un état de sa recherche philosophique. En intellectuel, il s'engage au coeur même d'une question fondamentale pour l'avenir de l'humanité : le souci écologique. Quelles sont les limites de la planète terre ? Quels sont les devoirs des civilisations modernes envers elle ? Y a-t-il une fin de la nature prévisible ou prévue ? A la croisée des chemins entre sciences humaines, sciences dures et droit, les thèses de Michel Serres ont eu nombre de résonances dans les débats et les institutions internationales chargées de la question écologique, et ont évolué dans un aller-retour permanent avec l'actualité. Revu en 1992 pour une réédition chez Flammarion à l'occasion de la conférence de Rio et de l'appel d'Heidelberg, Le Contrat naturel est en réalité l'objet d'une actualisation per­ma­­nente, véritable work in progress du philosophe. En 1998, la Bibliothèque nationale de France invitait Michel Serres à effectuer un Retour au Contrat naturel dans une conférence publique suivie d'un débat. A l'heure de la prise de conscience par les politiques du monde entier du problème écologique (Grenelle de l'environnement, prix Nobel de la Paix d'Al Gore et du GIEC pour leur campagne de sensibilisation aux dangers du réchauffement climatique...), la prise de parole et de position de Michel Serres reprend tout son sens éthique et délivre la pensée du philosophe sans médiation aucune, avec toute la clarté du pédagogue et la finesse de l'Académicien. » Patrick Frémeaux

empty