Librairie Generale Francaise

  • Michel Serres Hominescence Différent de l'« hominisation », qui caractérise la station debout et la découverte du feu et des premiers outils, le néologisme « hominescence » créé par Michel Serres qualifie le devenir de l'homme, comme l'adolescence définit le passage de l'enfance à l'âge adulte, ou la luminescence, le moment où un corps obscur devient lumineux. Après avoir considéré les bouleversements radicaux que l'humanité a connus au cours des cinquante dernières années, l'auteur analyse les rapports nouveaux de l'homme avec les domaines aussi variés que sont la mort, son corps, l'agriculture, les nouveaux réseaux de communication... Il nous alerte sur les conséquences de ces modifications, en particulier sur le danger que représentent les inégalités croissantes entre les pays riches et les pays pauvres. Il conclut de manière positive en soulignant que l'homme a sans cesse su s'adapter aux environnements nouveaux et que toutes les grandes innovations (l'écriture, l'imprimerie...) l'ont incité à faire preuve d'ingéniosité et d'intelligence.

  • Michel Serres Esthétiques sur Carpaccio Ce livre d'images décrit un voyage : Venise, Lugano, Berlin, Caen, New York et retour à Venise, dans le corps morcelé du peintre Carpaccio, dans son oeuvre éparse. Voyage au milieu d'histoires, de mythes, de méthodes et d'idées, une errance fervente. Michel Serres avait déjà écrit sur la peinture : Poussin, Vermeer, Latour, Turner. Ce voyage dans Carpaccio est un cycle dans un cycle sur la peinture, qui, lui-même, en est un dans le cycle sur l'art.

  • Michel Serres
    L'Incandescent

    Alors que l'homme apparut voici sept millions d'années, le vivant voici quatre milliards et l'Univers treize, nos
    « humanités » peuvent-elles se restreindre à une histoire de quelques millénaires à peine oe
    Ce temps façonna nos corps, nos affects et nos intelligences. Raconté par les sciences contemporaines, prises ensemble, son Grand Récit enseigne que les hommes, la connaissance et la philosophie doivent plus à la nature qu'à leurs civilisations respectives, récentes.
    Ce livre a l'immense ambition de promouvoir une culture en harmonie avec nos savoirs. L'humanisme accède ainsi à l'universel.
    M. S.

    Dans cette méditation philosophique bouleversante, Michel Serres réconcilie l'homme et la nature. Le portrait qu'il brosse de ce nouveau sujet, nous, l'incandescent, aussi riche de promesses que la lumière blanche l'est de couleurs, l'entraîne à découvrir une nouvelle métaphysique et à proposer des solutions au problème du mal.

empty