Michel Polacco

  • A l'instar de notre calendrier qui honore chaque jour un Saint, chaque jour est l'anniversaire d'un exploit ou d'un progrès dans le ciel ou l'espace. Centenaires, bicentenaires, ou plus car le temps a passé depuis que Pilâtre de Rosier et le Marquis d'Arlandes, le 21 novembre 1783, ont ouvert la voie des airs aux êtres humains. Michel Polacco nous conte ici une histoire toute en émotion, d'hommes, de femmes, de rêves et d'ambitions, de passions, de violences et de drames, mais aussi d'art, de beauté et de rencontres.

  • Un Concorde s'enflamme et s'abîme au décollage. Malchance ou défaillance prévisible ? Sur l'Hudson River, le pilote "Sully" pose délicatement sur l'eau son Airbus A320. Miracle ou performance ? Disparition d'un Boeing B-777 malaisien entre Kuala Lumpur et Pékin. Détournement ? Explosion en vol au-dessus du Sinaï, bombe embarquée à l'escale. Terrorisme ? Disparitions mystérieuses d'avions, collisions d'hélicoptères, attaques terroristes, amerrissages d'urgence, pannes matérielles, erreurs humaines...
    Ces mots qui retentissent régulièrement lors d'actualités anxiogènes trouvent dans ce livre des définitions, des explications et des analyses pour comprendre pourquoi se produisent les grandes catastrophes et petits incidents et comment les enseignements qui en sont tirés améliorent sans cesse un peu plus la sécurité dans les airs.

  • Novembre 1957, la chienne Laïka est le premier être vivant mis en orbite autour de la Terre.
    Elle est lancée par l'URSS à bord de l'engin spatial Spoutnik 2, presque un mois jour pour jour après le lancement du premier satellite artificiel Spoutnik 1. Quatre ans plus tard, le Russe Youri Gagarine devient le premier être humain à voyager dans l'espace. Et le 21 juillet 1969, l'Américain Neil Armstrong le premier homme à marcher sur la Lune. Depuis lors, plusieurs milliers de sondes et de satellites, civils et militaires, ont été envoyés dans l'espace.
    Et l'on prépare déjà activement le premier vol habité vers la planète Mars ! Rédigé par un éminent spécialiste, cet ouvrage retrace la formidable " odyssée de l'espace " qui, entre science-fiction et technologie, drames et exploits, alimente les craintes, les rêves et les espoirs de l'humanité depuis ses origines. Attention, décollage imminent. Découvrez les pionniers de la conquête spatiale, la guerre des étoiles américano-soviétique, l'odyssée tumultueuse d'Appolo 13, l'aventure de l'Europe spatiale, la vie à bord de la station spatiale internationale.

  • Aéronefs pilotés à distance, lesdrones, qu'ils soient avions ou hélicoptères, peuvent avoir la taille d'une guêpe ou celle d'un Airbus. Essentiellement utilisés à l'origine comme cibles volantes, ils servent aujourd'hui aussi bien à observer des champs de bataille et combattre un adversaire, seuls ou en escadrilles, qu'à surveiller des feux de forêts et éteindre des incendies à distance. Au coeur de gigantesques projets militaires et civils, les drones seront-ils un jour les maîtres du ciel ? Tout est imaginable, tout est à espérer ou à craindre. De nombreux secteurs(pompiers, géomètres, viticulteurs, ingénieurs du génie civil...)s'ouvrent à ce marché qui offre des potentialités inégalées. Les drones entrent même pour certains dans la catégorie des jeux, assimilables à des modèles réduits : l'espionnage devient une activité à la portée de tous !

  • Concorde

    Michel Polacco

    Un seul avion supersonique commercial vole dons le monde chaque jour, avec des centaines de passagers, à plus de Mach 2, soit à près de 2 300 kilomètres à l'heure, c'est le Concorde, un avion construit en coopération par la France et la Grande-Bretagne. Ce projet complexe a été lancé en 1962, pour un premier vol en 1969, l'année même où Neil Armstrong marchait sur la Lune, et une mise en ligne le 2 1 janvier 1976, au terme de nombreuses difficultés techniques, mais surtout politiques, économiques et commerciales. Pour British Airways et Air Fronce s'ouvrait l'ère du transport aérien supersonique. Succès technologique, les Concorde voient toujours vingt ans après. Le supersonique franco-britannique reste d'ailleurs le seul puisque le projet de SST américain a été abandonné et que le Tupolev 144 soviétique a été rapidement retiré du service. A ce jour, près de quatre millions de passagers ont voyagé en Concorde et sont devenus les êtres humains les plus rapides du monde. Ce livre raconte l'histoire et les histoires de cet avion, depuis le premier regard ambitieux dans l'oeil des ingénieurs qui l'ont conçu, des deux côtés de la Manche, jusqu'à aujourd'hui. Une aventure pleine d'anecdotes, et qui est loin d'être achevée.

  • L'A 380

    Michel Polacco

    C'est le plus gros porteur jamais construit au monde. L'A380 transportera plus de 800 personnes, près de 1 000 probablement dans certaines configurations. Le site où on l'assemble, à Blagnac, est à son image, gigantesque : le bâtiment mesure 500 mètres de long et 46 mètres de haut ; le seul poste de montage pèse 1 200 tonnes et 120 ouvriers s'y affairent quotidiennement ; la voilure est manutentionnée par des ponts roulants accrochés à la charpente de l'usine. Les parties qui le composent sont produites aux quatre coins de l'Europe. Leur acheminement jusqu'à l'usine d'assemblage de Blagnac donne lieu à des scènes inédites : barges remontant la Garonne, convois exceptionnels de nuit, etc.Une fois assemblé, l'avion superlatif gagne le hall de finition où il passe trois semaines. Les réacteurs, qui représentent la moitié du prix de l'appareil, sont montés au dernier moment. Viennent alors les phases d'essais et les tests en vol (plus de 2 500 heures au total). Puis c'est vers Hambourg que le géant au fuselage verdâtre s'envole pour être aménagé intérieurement et peint aux livrées des diverses compagnies. Sur le modèle de Concorde, cet ouvrage spectaculaire célèbre la prouesse que représente l'A380, avion européen s'il en fut, et rend hommage aux hommes qui l'ont conçu, construit, testé et qui le font voler.

  • L'aviation autrefois

    Michel Polacco

    • Hoebeke
    • 18 Octobre 2007

    " Sera maître du monde qui sera maître du ciel. " Ces mots de Clément Ader, pionnier de l'aviation, illustrent les enjeux de la conquête des airs. Premier kilomètre " en l'air ", premières traversées périlleuses, premier tour du monde, tentatives extravagantes, ratés tragiques ou exploits manifestes, L'Aviation autrefois, à travers plus de 400 illustrations, retrace une histoire passionnante, de 1890 à 1970, écrite par des hommes et des femmes exceptionnels. Au début de cette aventure, il y a des pilotes téméraires, Charles Lindbergh traversant l'Atlantique, Howard Hughes réalisant le premier tour du monde... Une aventure qui va bouleverser l'Histoire, atteindre directement les sphères politiques, commerciales, et révolutionner les sciences et l'art de la guerre. À l'heure de l'Aéropostale et du courrier volant, grâce à l'audace d'hommes tels Mermoz ou Saint-Exupéry, les moyens de communication entrent dans une nouvelle ère, rapprochant les continents et esquissant ainsi les premiers traits du village monde que nous connaissons aujourd'hui. L'Aviation autrefois, c'est aussi des figures emblématiques, hôtesses de l'air et commandants de bord, des avions de légende, la Caravelle, le Constellation, tout un monde de rêve et d'émerveillement. L'Aviation autrefois est un hommage enthousiaste à cette épopée qu'est l'histoire de l'aviation.

  • « Pendant quatorze ans, en la compagnie amicale de Michel Polacco, j'ai tenté de décrire notre monde à la manière des peintres pointillistes.
    Voici en leur entier ces chroniques du dimanche.
    D'un point de vue oblique, souvent inattendu, elles cherchent à passer partout, des sciences et des techniques aux usages familiers, du droit aux religions, des beaux-arts aux sports, et ainsi de suite. J'aurais dû intituler l'ensemble : « Passe-partout » !
    Ainsi visité notre monde apparaît somptueusement nouveau. Or, la nouveauté engendre la joie, comme font l'aurore ou la naissance.
    En leur temps et par leur style, ces chroniques plurent aux auditeurs, nous en eûmes mille témoignages ; reste à souhaiter aux lecteurs une même joie. » Michel Serres
    />

  • La défense de la langue française provoque toujours chez Michel Serres une montée d'émotion ! Devant l'invasion de l'anglais, il s'indigne : « Aujourd'hui, dans les villes de France, il y a plus de mots anglais que de mots allemands pendant l'Occupation ! » Et pour nous convaincre de la beauté de notre langue, il nous fait goûter aux subtilités et aux délices de cette langue... vivante !
    Et qui évolue : plus de 35 000 mots nouveaux dans la prochaine édition du Dictionnaire !
    Cela faisait longtemps - depuis Du Bellay ? - que n'était parue une si jolie Défense et illustration de la langue française !

  • L'amitié est, depuis bien longtemps, un sujet prisé des philosophes. Pour Aristote, elle est une condition de l'équilibre politique ; pour Platon, elle est nécessaire à l'élévation des âmes. Montaigne disait pour parler de ses liens avec La Boétie : " parce que c'était lui, parce que c'était moi ". Michel Serres, lui aussi, sait de quoi il parle lorsqu'il évoque l'amitié : on se souvient de la complicité intellectuelle qu'il entretenait avec René Girard ou avec Hergé, son " ami de vieillesse ".
    Il l'évoque au travers de ses voyages, de ses rencontres, dans des chroniques aussi diverses que Japon, Vouvoiement ou Belgique. On dit souvent que l'on ne choisit pas sa famille, mais que l'on choisit ses amis. Vraiment ? Voici une réflexion jubilatoire sur l'un des piliers des sociétés humaines.

  • Le bonheur, avec Michel Serres c'est. étonnant, détonnant, réconfortant, intelligent, émouvant. Parfaitement inclassable et « que du bonheur » !

    Loin des sempiternels clichés qu'on lit partout, il nous fait grimper en haut d'un phare, nous plonge dans un sommeil réparateur, nous invite en poésie, nous régale de rires, nous fait marcher en rythme, voyager au Tibet, trinquer à la nouvelle année.

    Amour, amitié, émotions, sensations.des pages qui, doucement, palpitent !

  • Rien de plus banal aujourd'hui que de prendre l'avion ; pourtant, pour près de 20 % des passagers,
    la perspective du décollage, de l'atterrissage
    et des éventuels trous d'air est une véritable source d'angoisse, sans rapport avec les risques réels.
    Ces frayeurs s'appuient presque toujours
    sur l'ignorance ou sur des idées fausses. Air France propose depuis plusieurs années des stages pour aider ces « avionophobes » à surmonter leurs craintes. Cet ouvrage reprend les thèmes abordés lors de
    ces formations. Il contient à la fois des informations sur les mécanismes du stress et de l'anxiété (et les façons d'y faire face), des données « scientifiques » sur les principes de l'aéronautique, le déroulement d'un vol et des réponses aux questions que l'on se pose le plus souvent. De nombreux conseils et témoignages, des croquis et schémas complètent ce guide simple et concis, à lire avant de prendre l'avion, dans la salle d'embarquement, ou même en cabine.


    Marie-Claude Dentan est responsable du programme
    « Apprivoisez l'avion » d'Air France.
    Michel Polacco est journaliste à Radio France et aviateur.
    Noël Chevrier est commandant de bord à Air France.

  • Que Michel Serres évoque la guerre des sexes, les impôts, Tarzan ou les people, vous pouvez être assuré que le regard qu'il porte sur le sujet pétillera.
    Parce que l'impertinence est une façon d'être, de penser, parce qu'être impertinent c'est entrer en résistance avec le prêt-à-penser contemporain, osez l'impertinence !

  • Quatrième tome des Petites chroniques du dimanche soir, dont le premier tome courait de septembre 2004 au tout début février 2006, le deuxième de février 2006 à mars 2007 et le troisième de septembre 2007 à décembre 2008.
    Janvier 2009 - juin 2010 : 18 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme la rigueur, les partis politiques, les kamikazes ou le culte de la performance, ou plus intemporels, comme les âges de la vie, l'humour, le bon sens, l'amour. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

  • Sixième tome des Petites chroniques du dimanche.
    Janvier 2012 - mars 2013 : 15 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme les impôts, le pluralisme, les civilisations, le scandale, ou plus intemporels, comme les couleurs, la politesse, le vin, les miracles. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

  • A 380

    ,

    L'A380 est le premier nouvel avion du XXIe siècle. C'est un géant mais il n'en a pas l'air tant ses lignes sont harmonieuses. Prévu pour transporter 570 passagers, le plus gros avion de transport civil de l'histoire en embarquera plus de 1 000 dans ses versions prochaines. Pour lui, des matériaux nouveaux ont été inventés, le confort des passagers a été totalement repensé et le pilotage lui-même, simplifié grâce à un équipement innovant. Souple et réactif, sûr et séduisant, ce géant des airs inaugure indiscutablement une nouvelle ère dans le transport aérien. Pilote professionnel et journaliste, Michel Polacco nous fait découvrir cet avion passionnant, depuis les premières maquettes jusqu'aux premiers vols en passant par toutes les étapes de la construction, de l'assemblage, des essais, de la mise en ligne... Accompagnées d'une iconographie très riche, les magnifiques photographies de Michel Fraile sont un vivant hommage au génie des hommes et à la beauté des formes.

  • ATR new horizons

    ,

    • Privat
    • 26 Janvier 2017

    ATR. 3 lettres qui évoquent une vision renouvelée et humaniste de l'art de construire des avions et de les exploiter. ATR conjugue innovation, excellence, respect de l'environnement avec confort, sécurité, silence, économie.
    A l'heure où les industries se séparent parfois de leurs bases humaines, au point de devenir des géants hors sol, ATR, tout en bénéficiant de sa relation à Airbus group, veut rester ce constructeur franco-italien qui propose ...
    Des avions « autres ». A taille humaine pour tous les usages humains.

  • ATR. Three letters that bring to mind modern aircraft, which are drivers of socialand economic development the world over.
    ATR combinescomfort,safety and efficiency with local service, innovationand perseverance.
    At a time when some industries are shedding their human base to the point of becoming automated behemoths, ATR strives to remain a manufacturer on a human scale, offering the turboprop not only as the most environmentally-friendlysolutionbut also as that best-suitedto regional demographicchallenges.

  • Cinquième tome des Petites chroniques du dimanche Juillet 2010 - décembre 2011 : 18 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme la corruption, l'obésité, le sport-spectacle, l'étranger, ou plus intemporels, comme la voix, le vent, les jouets, la Lune. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

empty