Martin Hirsch

  • Ce sont des mots confiés d'un souffle au dictaphone chaque soir, comme un ultime effort après une journée folle. Ce sont des messages d'encouragement adressés chaque matin à ceux-là même que les Français applaudissent à 20 heures. Pour que ces moments ne tombent pas dans l'oubli. Pour qu'il reste une trace. Pour que cela ne soit pas ceux qui étaient loin de l'action qui inventent leurs propres récits, vus de l'extérieur.
    Pour que les leçons soient tirées. Pour que tout ne redevienne pas comme avant. D'habitude, dans chaque crise, il y a toujours quelqu'un pour dire ce que cela lui rappelle. Là, même les plus expérimentés confiaient que cela ne leur rappelait rien, ni en France, ni ailleurs. Du jamais vu. Martin Hirsch, qui dirige l'AP-HP depuis sept ans, a vécu cette crise aux avant-postes. Il a choisi de restituer brut ce qu'il a ressenti, ce qu'il a affronté, ce qu'il a vécu avec tous ceux qui étaient au front.
    Ces moments où il faut appeler à l'aide, quand on ne sait pas si cela tiendra plus de trois jours. L'instant où il n'y a plus de place disponible pour un malade grave. Cet état d'esprit de solidarité où chacun s'étonne de pouvoir réaliser ensemble ce qui semblait impossible la veille. Il a souhaité aussi rapidement partager les premiers enseignements de cette crise sanitaire, intervenue après un an de tensions fortes, de grèves et de démissions : les enseignements pour l'hôpital, pour le système de santé, et plus généralement pour une société, qui doit s'engager davantage si elle ne veut pas subir.

  • Comment j'ai tué son père

    Martin Hirsch

    • Stock
    • 27 Février 2019

    Imaginez que vous vous réveillez un matin, vous allumez la radio, vous entendez que vous êtes un assassin, que vous avez tué une personne dont vous ne soupçonniez pas même l'existence. Quelle est l'arme de votre crime ? L'instrument de lutte contre la pauvreté que vous avez créé, dix ans plus tôt, contre vents et marées. Qui est l'accusateur ? Un jeune écrivain à succès dont vous aviez jusqu'alors apprécié les premiers ouvrages.
    C'est ce qui est arrivé à l'auteur, au printemps 2018. Martin Hirsch a choisi de riposter par un roman original et une fausse légèreté. En prenant le ton d'une confession et en utilisant les ressorts d'un thriller, avec comme décor le Café de l'Avenir à Ruchicourt et le rond-point du Sacré René, il nous propose de revisiter la création du RSA et l'acte de naissance des gilets jaunes. Et dans l'histoire, la victime n'est peut-être pas celle qu'on croit.

  • L'hôpital à coeur ouvert

    Martin Hirsch

    • Stock
    • 2 Novembre 2017

    Martin Hirsch dirige depuis quatre ans l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le plus grand centre hospitalier d'Europe, navire amiral du système de santé français. Il montre les défis auxquels l'AP-HP est confrontée avec l'irruption des technologies numériques, les difficultés à concilier les contraintes financières avec les aspirations des personnels et des patients, les conséquences à venir de l'augmentation "épidémique" des maladies chroniques dans une population vieillissante.
    Il nous fait ainsi pénétrer dans les coulisses de l'hôpital et, depuis le coeur du réacteur, aborde les sujets de préoccupations de nombreux Français : Notre système de santé est-il solide ou menacé ? Faut-il le transformer ou le préserver tel quel ? Est-il trop coûteux ou manque-t-il de ressources ? Se dirige-t-on vers une médecine personnalisée ou, au contraire, une médecine "dépersonnalisée" par l'emprise des nouvelles technologies ?

  • Aujourd'hui, être pauvre coûte trop d'argent ! Des loyers plus chers au mètre carré, des tarifs d'assurance moins avantageux pour les chômeurs, la minute de téléphone plus coûteuse pour les petits budgets, un accès à la santé limité, le prix du gaz et de l'électricité en constante augmentation... Les plus démunis paient les conséquences de la crise économique et sociale au prix fort, et les aides sociales ne suffisent plus. Il serait pourtant possible de remédier à ces nombreuses injustices, et Martin Hirsch le démontre dans ce livre.

  • « Conflit d'intérêts ». Depuis qu'il a été révélé que la première fortune de France détenait des comptes en Suisse et quelques autres avoirs exotiques, tout en salariant la femme de l'ex-ministre du Budget, lui-même pourfendeur revendiqué de la fraude fiscale, la notion de « conflit d'intérêts » est entrée au coeur du débat politique. Comme si on faisait mine de redécouvrir le concept.
    Or, a-t-on oublié que les conflits d'intérêts peuvent être mortels ? Ce sont des conflits d'intérêts qui ont été au centre du drame du sang contaminé il y a vingt ans. Très récemment, ce sont peut-être des conflits d'intérêts qui expliquent que l'on a construit dans les zones où la tempête Xynthia a fait une cinquantaine de morts. Ce sont les drames de la sécurité sanitaire qui ont imposé des règles déontologiques strictes pour les experts, médecins et scientifiques, qui se prononcent sur la mise sur le marché des médicaments ou les risques des aliments. Et quand ces règles sont omises, comme pour la grippe A, tous les débordements sont possibles.
    Si les journaux ont consacré des centaines de pages aux scandales des conflits d'intérêts, rien ou presque n'a été écrit sur les seules questions qui vaillent : peut-on prévenir les conflits d'intérêts ? Peut-on en finir avec l'ère du soupçon ? Existe-t-il des conflits d'intérêts patents au coeur de notre démocratie qui pourraient éclater au grand jour et provoquer une déflagration politique et qu'il serait bon de déminer en urgence ?
    En une centaine de pages, Martin Hirsch revient sur l'histoire récente des conflits d'intérêts, sur la zone grise du conflit d'intérêts, de la prise illégale d'intérêt et du trafic d'influence. Il plaide pour des règles nouvelles et complètes de prévention des conflits d'intérêts. Sans loi, point de salut. Il expose quelques principes simples qui permettraient d'assainir les rapports entre le pouvoir et l'argent.

  • De quoi est fait l'engagement ? De rencontres, de frustrations, d'indisciplines, de hasards, de défis. Et, pour Martin Hirsch, d'une lettre : celle que son père lui a adressé le jour où il a été reçu à l'ENA. Il raconte dans ce livre ce qui l'a entraîné dans l'univers public, ce qui l'a guidé vers Emmaüs et son rapport très particulier à la politique. On partage ses rencontres avec l'abbé Pierre ou Muhammad Yunus, on voyage avec lui dans les ministères ou dans les centres d'urgence. Entre souvenirs personnels et plaidoyer, ce récit d'un parcours emblématique est doublé d'une exhortation à défendre ses valeurs.

  • Premier ouvrage à jour du Revenu de solidarité active (RSA), dont la généralisation est programmée pour le 1er juin 2009, il est réalisé par l'Agence nouvelle des solidarités actives, chargée de mettre en oeuvre et suivre la généralisation du RSA et par l'association Emmaüs, experte sur les questions d'hébergement et logement notamment.
    Il sera introduit par Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, haut commissaire à la jeunesse.
    Petit ouvrage faisant l'inventaire des principaux droits (50 droits) à mettre en oeuvre pour se sortir d'une situation difficile ou d'une situation d'exclusion.
    Il répond à des questions aussi simples et diverses que: Je ne peux pas rembourser mes crédits, que puis-je faire?, Quels sont mes droits en cas de licenciement?, Je suis en contrat aidé, ai-je droit au Revenu de solidarité active?, Quelles sont les aides dont je peux bénéficier pour retrouver un travail?, Comment obtenir un logement social? Je ne peux plus payer la pension alimentaire, que se passe-t-il?, Que puis-je faire en cas de retrait de l'autorité parentale?, Puis-je bénéficier de l'aide juridictionnelle? etc.
    Il s'adresse principalement aux personnes en situation d'exclusion et aux associations.
    L'ouvrage sera divisé en grandes thématiques à l'image du Code des droits contre l'exclusion, chaque thème comprenant plusieurs questions traitées sur le mode de fiches. Le commentaire sera extrêmement vulgarisé, clair et précis et prendra pour point d'appui un article de code ou texte de loi.
    Afin de répondre de façon extrêmement pratique aux questions des personnes en situation d'exclusion, les fiches ont été élaborées en tenant compte des avis et points de vue de bénéficiaires de minima sociaux ou RSA.

    Sommaire Classement thématique:
    Citoyenneté Insertion/Emploi/Chômage Hébergement/Logement Banque et consommation Famille RSA/Minima sociaux Santé Justice

  • Référendums Nouv.

    Référendums

    Martin Hirsch

    • Stock
    • 3 Novembre 2021

    2022 est une année d'élection présidentielle et législative. Et si c'était aussi une année de référendums ?Ce livre est né d'une idée simple. Notre pays est confronté à des maux chroniques, graves, destructeurs, qui touchent des piliers essentiels de notre société. L'école, l'université, l'hôpital, la sécurité sociale. Avec des conséquences qui frisent l'absurde.Alors que notre assurance maladie est l'une des plus complètes du monde, un patient qui sort d'un séjour en réanimation pour le COVID 19 à l'hôpital public doit payer une facture de plus de 10 000 euros s'il n'a pas de mutuelle. Alors que nous vénérons depuis le XIXe siècle l'égalité face au concours et que les études sont gratuites, un enfant dont les parents ne sont pas eux-mêmes diplômés de l'enseignement supérieur a moins d'une chance sur cinq d'obtenir un diplôme de l'enseignement supérieur, alors que celui dont les parents ont un diplôme a trois chances sur quatre d'être à son tour diplômé. Alors que la France compte le plus grand nombre d'agents publics des pays de l'OCDE, il semble toujours manquer des infirmières et des médecins dans les hôpitaux, des policiers de proximité ou des enseignants à l'école et à l'université.Beaucoup de ces problèmes, qui affectent la vie quotidienne de nombreux Français et mettent gravement en danger la cohésion de la société, semblent sans solution. Pour autant, ils ne sont pas clairement présents dans le débat public. Et il n'est pas certain que la campagne électorale laisse s'épanouir le débat d'idées autour de ces enjeux majeurs.Mais on peut demander aux Français de s'exprimer sur les problèmes qui les concernent en leur soumettant des solutions. Simplement, directement, et simultanément. Avec une liste de grands sujets et un « bouquet référendaire ». C'est la suggestion forte et originale de ce livre, qui permettrait à la fois de décortiquer certaines de ces énigmes de société et de répondre à la menace d'une crise démocratique, qui va des gilets jaunes à la montée de l'abstention, en passant par l'irruption du populisme et le refus vaccinal !

  • Martin Hirsch a occupé plusieurs postes dans la haute fonction publique tout en exerçant bénévolement des responsabilités dans le mouvement Emmaüs, dont il a été le président de 2002 à 2007. Il est membre du gouvernement depuis mai 2007. Il est à l'origine de la création du revenu de solidarité active (RSA).

    Comment passer d'Emmaüs au gouvernement de Nicolas Sarkozy sans se renier ? Comment faire dépenser 1,5 milliards d'euros pour le revenu de solidarité active, au moment où l'on instaure le bouclier fiscal ? Comment travailler avec la droite et la gauche, quand le mot d'ordre est au clivage? Comment produire des idées nouvelles et se battre pour qu'elles deviennent réalité ? Comment chercher à réduire la pauvreté, au moment au moment où le monde est confronté à la plus grave crise depuis 1929 ?

    Martin Hirsch est entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon, à la demande de Nicolas Sarkozy. Avec un titre de « Haut Commissaire » qui n'avait jamais existé au sein d'un gouvernement sous la cinquième République. Il raconte ici les péripéties de ce contrat improbable entre un Président de droite et un militant associatif de gauche. Il explique comment il s'efforce de mettre en oeuvre des politiques ambitieuses sans être « un homme politique ». Se projetant dans l'avenir, il développe ses idées et ses projets.

  • Assurance maladie, retraite, congé maternité, allocations familiales, assurance chômage : comment nos sociétés pourraient-elles fonctionner sans ces protections ? La Sécu est l'une des plus belles conquêtes du xxe siècle. On râle contre ses défauts et on peste contre son coût, mais personne n'imaginerait y renoncer, pour se retrouver seul face à la maladie, la vieillesse, le dénuement. À peine 20 % de l'humanité bénéficie de cet extraordinaire progrès. 80 % de la population mondiale est dépourvue des protections essentielles.
    Au lendemain de la crise des subprimes qui a secoué le monde, les plus hauts dirigeants de l'ONU ont cherché comment réagir. Ils ont observé que les pays qui résistaient le mieux étaient ceux qui avaient mis en place des protections efficaces. Ne faudrait-il pas alors construire un socle de protection sociale dans le monde entier ?
    C'est ce mandat un peu fou qui est confié à une commission très sérieuse. À sa tête, Michelle Bachelet, l'ancienne présidente du Chili. Les dix membres qui la composent ont tous exercé des responsabilités ministérielles aux quatre coins du globe, et ils se donnent un an pour convaincre. En ce début du xxie siècle, il est possible d'étendre la protection sociale. Déjà, elle n'est plus le monopole des vieux pays industrialisés. Le Brésil, sous l'impulsion de Lula, a fait des progrès considérables en huit ans et la pauvreté a chuté. En Afrique, des pays pauvres comme le Rwanda et le Ghana, mettent en place une assurance maladie. La Chine sait qu'elle ne pourra pas avoir une croissance durable sans protection sociale. Ne voit-elle pas sa population vieillir en vingt ans, aussi vite que la France en plus d'un siècle ? Comment donner corps à cette utopie ?
    Membre de la commission Bachelet, Martin Hirsch livre, à la veille du G20, un plaidoyer vibrant et argumenté pour ce socle de protection sociale. Il s'appuie sur des expériences réussies sur les cinq continents mais qui restent encore isolées. Il montre comment les économistes ont cessé de prendre la protection sociale comme un luxe pour pays en fin de croissance.

  • Feux de terre

    Martin Hirsch

    • Somogy
    • 5 Mai 2005


    Présente le travail des céramistes et restaurateurs, Sophie et Benoît Coignard. Ils font appel à la technique japonaise d'origine coréenne, le raku. L'ouvrage retrace trois années d'activités à travers 189 créations, une série de boîtes et de théières en terre cuite présentées à l'occasion de l'exposition de Roubaix en 2005.


  • Un appel déclenchant "l'insurrection de la bonté". En 1949, il avait créé la première communauté Emmaüs à Neuilly-Plaisance. Pendant plus de cinquante ans, l'abbé Pierre combattra avec une force de conviction hors du commun la grande pauvreté, le mal- logement et le surendettement.
    Emmaüs devient l'une des plus grandes organisations non-gouvernementales en France et se développe à l'international. Martin Hirsch et Laurent Desmard retracent une vie d'engagements et brossent le portrait d'un homme de foi qui, jusqu'à sa mort en 2007, a agi et dénoncé sans relâche, mettant sa popularité au service des plus souffrants".

  • Comment se situer en tant que professionnel ou bénévole devant une personne présentant un problème d'alcool ? Quels obstacles lever en soi pour arriver à voir la situation avec réalisme ? Quels propos tenir à la personne concernée ? Comment l'accompagner progressivement avec les potentialités de rechute dans un changement durable ? Cet ouvrage est le fruit d'une quinzaine d'années d'accompagnement de personnes porteuses de problèmes d'alcool, de formation d'accompagnants tant professionnels (travailleurs sociaux, soignants), que bénévoles d'associations.

  • Concept : Le Code des droits contre l'exclusion est un code pratique visant à clarifier et à vulgariser l'ensemble des droits pour les personnes en difficulté. Ouvrage pluridisciplinaire couvrant l'ensemble des questions quotidiennes (logement, emploi, chômage, santé, consommation, citoyenneté, étrangers). Elaboré par des praticiens de l'exclusion et des juristes en droit social, l'ouvrage analyse, décortique et explicite articles de lois, décrets et autres textes. Ouvrage entièrement refondu.

    Chiffres : 4 millions de personnes pauvres en France/3 millions de demandeurs d'emploi/3 millions d'allocataires des minima sociaux.

    Actualité : DALO, RSA, Fusion du RMI et de l'API dans le RSA socle, PPE, Contrat unique d'insertion, création de Pole Emploi, Convention assurance chômage, réforme à venir sur les chômeurs en fin de droits, maintien des seniors dans l'emploi, Loi sur le surendettement et les crédits à la consommation, Réforme à venir en droit des étrangers...

    Nouveauté : Cahier central en quadri avec toutes les prestations sociales sous forme de tableau. Cahier de toutes les prestations toutes matières confondues (logement, famille, santé...). Cahier qui met les prestations les unes en rapport aux autres pour voir la question des cumuls entre les différentes aides. N'existe dans aucun ouvrage en France + création d'un index des situations pratiques pour que les travailleurs sociaux puissent s'orienter dans l'ouvrage à la fois par notions et par situations de vie les plus courantes. Index des situations établi avec le corpus du Haut commissariat aux solidarités.

    Partenaires : Haut commissariat aux solidarités, Agence nationale des solidartiés actives, Emmaus, Droits d'urgence.

  • « Cher Martin Hirsch, c'est avec beaucoup de plaisir que j ai trouvé votre lettre dans ma boîte. J'accepte votre proposition de continuer à échanger, d'autant que l'idée de correspondre avec vous m'amuse beaucoup : de ma France d'en bas, court-circuiter les échelons hiérarchiques est franchement jubilatoire. Pour commencer, veuillez trouvez ci-joint mon « petit guide du chômard ». » Gwenn Rosière « Ainsi ont commencé six mois d'échange avec Gwenn Rosière. En sa qualité d'allocataire du RMI résidant dans les Côtes-d'Armor, elle avait été invitée à donner son avis sur le Revenu de solidarité active. La qualité de sa réflexion, son ouverture aux autres, sa pertinence et... son impertinence m'ont frappé. J'ai répondu, nous avons poursuivi une correspondance.
    /> Pourquoi la publier aujourd hui ? Parce que mieux que de longs discours, elle semblait la manière la plus naturelle de faire comprendre notre démarche. Ceux qui connaissent le RMI, la survie à 440 euros par mois, savent qu'il faut transformer profondément notre système social. Mais tous les autres ? En sont-ils vraiment convaincus ? Ne trouvent-ils pas plus simple de ne rien changer ? Parfois de ne rien voir ? Avec ce livre, je me suis dit que nous pouvions ébranler quelques certitudes. Je compte sur lui pour accélérer la prise de conscience, pour multiplier les déclics, pour que rien n'arrête la volonté de faire. C'est en cela que j'avais besoin du soutien de Gwenn, de ses mots, de son énergie, de sa sincérité, de son expérience. Lisez bien ses lettres et répondez franchement : vous ne pensez pas qu'on doit y arriver ?

  • 6 millions de personnes dépendent des minima sociaux, 2 millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté.
    3 millions de personnes souffrent du mal logement, près de 3 millions de personnes cherchent à rentrer sur le marché du travail, 1 million vit une situation de surendettement. les programmes de lutte contre l'exclusion se sont succédé. des réformes importantes, comme la création de la couverture maladie universelle, ont apporté de nouveaux droits à ceux qui n'en avaient pas ou plus. cohésion sociale et inégalité des chances sont devenues des objectifs de politique publique.
    mais pour faire valoir ses droits, encore faut-il les connaître. la lutte contre l'exclusion repose sur des dispositifs parfois complexes et dispersés dans de nombreux codes : code civil, code du travail, code de l'action sociale et des familles... cet ouvrage réunit les principales mesures, reliées les unes aux autres, commentées, clarifiées et souvent illustrées par des exemples. qui peut bénéficier d'un hlm ? quels sont les recours en cas de licenciement ? peut-on obtenir gratuitement l'assistance d'un avocat ? quelles sont les sanctions contre la discrimination ? quelles démarches entreprendre pour obtenir une prestation sociale oe...
    l'ouvrage répond, ainsi, aux questions concrètes que peuvent se poser les personnes en situation d'exclusion, les travailleurs sociaux mais aussi chaque individu soucieux de connaître ses droits. l'ouvrage est un travail collectif réalisé par des professionnels du droit et des praticiens de terrain, qui ont uni leurs compétences pour que ce code devienne lui-même un outil de lutte contre les exclusions.

empty