Littérature traduite

  • Kirth Gersen voue son existence à la vengeance : des Princes-Démons ont jadis tué ses parents et réduit sa famille en esclavage. Il s'engage à travers la galaxie dans une impitoyable chasse à l'homme, traquant cinq grands criminels : Attel Malagate, appelé le Monstre, Kokor Hekkus, le diabolique auteur de Théorie et pratique de la terreur, le vaniteux Viole Falushe, réputé pour ses crimes et ses débauches, qui excelle à changer d'aspect, Lens Larque, mégalomane, brutal et cruel, et Howard Alan Treesong, le plus subtil, que nul ne saurait décrire.
    Inoubliable voyage aux multiples rebondissements, La Geste des Princes-Démons est un space opera flamboyant, devenu un grand classique de la science-fiction.
       La puissance créatrice de l'écriture de Jack Vance force l'admiration.
    /> Sylvie Burigana, Bifrost.
      À l'occasion du centenaire de la naissance de Jack Vance, les cinq tomes de La Geste des Princes-Démons réunis pour la première fois en un volume !
        La Geste des Princes-Démons comprend :
    1. Le Prince des étoiles 2. La Machine à tuer 3. Le Palais de l'amour 4. Le Visage du démon 5. Le Livre des rêves

  • Space opera

    Jack Vance

    Après la disparition soudaine et incompréhensible de la Neuvième Compagnie, originaire de la planète Rlaru, Dame Isabel Grayce, secrétaire de la Ligue de l'Opéra, décide d'organiser un voyage à travers l'espace pour d'une part, retrouver cette fameuse troupe disparue et d'autre part, offrir aux extraterrestres le ravissement de la Grande Musique Classique. Poussé par sa nouvelle conquête, la séduisante Madoc Roswyn, Roger, le neveu d'Isabel, jeune homme aux allures dilettantes embarque lui aussi à bord du Phébus, emmenant avec lui, en grand secret, l'ensorceleuse Madoc.

  • Magnus Ridolph

    Jack Vance

    Magnus Ridolph est un détective de l'espace qui mène enquêtes et missions pour des particuliers. Un quart philosophe, un quart détective, un quart homme d'affaires, un quart truand, il doit résoudre des mystères policiers ou écologiques sur divers mondes farfelus de la galaxie.
    Un petit bijou du « sense of wonder », de l'humour et de l'invention propre à Jack Vance.

  • Il y a bien longtemps, sur des îles aujourd'hui englouties sous les flots de l'océan Atlantique, s'étendait une contrée où le royaume de Faërie vivait en harmonie avec celui de la chevalerie, un monde de magnificence, d'aventure et de sombre magie. De ces Isles Anciennes, jadis, les ancêtres d'Arthur Pendragon s'étaient élancés pour atteindre les côtes de l'Angleterre...
    Et là vivait Suldrun, une princesse dont la beauté mélancolique déchaînait toutes les convoitises; et pourrait servir l'ambition sans limite de son puissant et malfaisant géniteur, le roi Casmir de Lyonesse.
    Là vivait Suldrun, qui un beau jour vit surgir des eaux déchaînées le corps presque sans vie du prince Aillas de Troicinet...

  • L'attentat a réduit leur vaisseau en miettes et les a précipités sur la Planète Géante, un monde farouche et dangereux qui, quelques générations plus tôt, servait encore de lieu d'exil pour tous les parias de la galaxie. Pour survivre dans ce monde où l'absence de métaux interdit toute technologie, les occupants de l'épave n'ont plus qu'une solution : rejoindre à pied l'Enclave terrienne, de l'autre côté de la planète... à quelque 65 000 kilomètres de là !
    En retraçant le périple de quelques intrépides à travers les paysages sauvages d'un monde démesuré, La Planète Géante conjugue le goût de la découverte d'un Daniel Defoe au souffle épique des meilleurs films de Sergio Leone.

  • Sur Iszm, on cultive des fruits extraordinaires qui, une fois arrivés à maturité, font un habitat parfait. Pas étonnant que de nombreux aventuriers tentent l'impossible : dérober une graine ou un plant femelle d'une de ces maisons. Ce serait la fortune assurée.
    Lorsque Joe Smith arrive sur la planète Kyril, il ne se doute pas qu'il va se retrouver au centre d'événements criminels incompréhensibles.
    Les hauts gentilshommes de la Terre ne se sont pas inquiétés lorsque les Meks, une race d'extraterrestres qui leur servent d'esclaves, se sont tous enfuis. Pourtant, aujourd'hui, ces derniers sont sur le point d'éradiquer l'humanité, retranchée dans son dernier château.

  • Ronald Wilby est un adolescent perturbé, un peu trop gros, mal dans sa peau. Il aime bien regarder les filles, mais elles ne font pas attention à lui. Heureusement que sa maman s'occupe de lui et le console. Même quand il tue par accident la jolie Carol. Maman est prête à tout pour que la police ne l'arrête pas : elle lui aménage une cachette sous l'escalier de leur maison, lui apporte à manger et l'encourage à étudier pour devenir médecin. Quand les choses se seront calmées, ils partiront tous les deux. Mais un jour, sa maman est hospitalisée et Ronald reste seul, caché dans la maison.

  • Lorsque son père est assassiné, béran panasper, neuf ans, devient le panarque légitime de la planète pao.
    Mais bustamonte l'évince et tente de le tuer. le garçon ne doit son salut qu'à l'aide de palafox, seigneur de la planète frakha. les motivations de ce dernier ne sont pas désintéressées, mais béran n'a pas d'autre choix que de suivre l'éducation dispensée sur la planète de son sauveur. pendant ce temps, pao, planète pacifiste, se laisse envahir par un peuple belliqueux, les brumbos. seule solution : remodeler les langages de pao afin de donner à la population paonaise l'élan guerrier nécessaire à sa survie.
    Les langages de pao est un roman aussi divertissant qu'intelligent. une preuve supplémentaire du talent incomparable de jack vance, un des plus grands maîtres de la science-fiction.

  • A la frange de la galaxie se trouve l'Amas d'Alastor, un volume spatial de vingt années-lumière de diamètre où vivent cinq trillions de personnes.
    Toutes sont soumises à l'autorité du Connatic, qui fait régner la justice, parfois même en personne, sur une des trois mille planètes habitées qu'il gouverne. Bienvenue dans un univers d'une infinie richesse de coutumes, civilisations et systèmes politiques ! Mais si toutes ces planètes sont différentes, l'être humain, lui, ne change pas. Que ce soit sur Trullion la pacifique, Marune la corrompue, Wyst l'utopiste ou Numénès la planète capitale, siège du pouvoir suprême, il est toujours prêt à toutes les bassesses et aux complots les plus sordides pour arriver à ses fins...

  • Apollon Zamp et sa troupe d'histrions ont fort à faire à bord de leur bateau-théâtre : entre la concurrence pas toujours loyale de leurs confrères, les attaques de nomades et l'ire des spectateurs, pas facile de gagner le concours dramatique le plus prisé de la Planète Géante... Surtout quand on projette d'y jouer la version locale d'une pièce de l'ancienne Terre : Macbeth.
    Road movie au fil de l'eau, Les baladins de la Planète Géante nous ramène dans les décors baroques et chatoyants de La Planète Géante, cette fois en compagnie d'une troupe de théâtre délicieusement déjantée.

    Trad. de l'anglais (États-Unis) par Françoise Serph et révisé par Pierre-Paul Durastanti et Arlette Rosenblum.

  • Le soleil se meure.
    Point d'explosion spectaculaire, non, juste une lumière déclinante, rougeoyante, qui semble doucement s'éteindre. Heureusement, ce n'est pas pour demain; des éons et des éons nous séparent encore de l'inéluctable. Des civilisations entières ont le temps de prospérer et de mourir.
    Comme, par exemple, celle qui a vu naître Rhialto, l'arrogant magicien qui s'attire l'antipathie de ses pairs.
    Victime d'une conspiration qui l'envoie dans l'un des éons les plus reculés de la Terre, il doit trouver le moyen de rentrer chez lui tout en se lavant des accusations qui pèsent sur lui.

  • Il régnait alors, sur les terres des Isles Anciennes, chaos et infortune.
    Aillas de Troicinet, désormais roi de l'Ulfland du Sud, devait guerroyer contre les Skas, qui jadis l'avaient réduit en esclavage, et contre l'ambition de son puissant et malfaisant voisin, le roi Casmir.
    Ce dernier rêvait toujours d'étendre son empire au-delà de Lyonesse. Mais, selon une ancienne prophétie, seul le fils de Suldrun parviendrait à unifier l'ensemble des Isles Anciennes ; Suldrun qui, avant de disparaître, n'avait enfanté qu'une fille...
    Cependant, le monde de la magie menaçait de peser sur l'issue des conflits : la malice de la sorcière Desmëi s'était concentrée sous la forme d'une perle verte, semant luxure, envie et mort ; et l'infâme Visbhume, à la solde de Casmir, avait ouvert une brèche à travers les mondes et le temps pour piéger Aillas et ses compagnons...

  • Sur la planète Durdane existe un ensemble de communautés disparates, le Shant, sur lequel règne l'Anome, aussi surnommé l'Homme Sans Visage. Dans cette région, chaque femme, chaque homme se voit équipé à la fin de l'adolescence d'un torque explosif que l'Anome peut faire détoner à tout moment. La terreur qu'inspire ce juge et bourreau a maintenu une paix relative pendant des décennies. Mais au prix d'injustices flagrantes. Ainsi, la mère d'Etzwane est-elle réduite en quasi-esclavage par les hommes de son clan. Le jeune garçon part donc à la recherche de l'Homme Sans Visage afin de faire libérer sa mère. Il ignore que sa quête l'entraînera plus loin qu'il ne l'avait imaginé.
    Les chroniques de Durdane, trois romans réunis ici en un seul volume, fait partie des grandes séries de Jack Vance. Son talent pour la description de planètes et de civilisations exotiques et pour l'aventure est ici mis pleinement à contribution.

  • Dans la grande tradition des littératures de l'imaginaire, « Folio SF », laboratoire des possibles, propose des textes de science-fiction, de fantasy et de fantastique. Douglas Adams, Isaac Asimov, Serge Brussolo, Orson Scott Card, David Gemmell, Robert Heinlein, M. John Harrisson, Robert Holdstock, Lovecraft, Christopher Priest, Norman Spinrad, Bruce Sterling, Jack Vance, Stefan Wul, Roger Zelazny y sont parmi les auteurs les plus représentés. La mythique collection « Présence du futur » (600 titres depuis 1954), cèdant son fonds et laissant place en 2000 à « Folio SF », a largement contribué à la constitution de son catalogue (récemment le Guide du voyageur galactique, H2G2, de Douglas Adams) ; la collection d'inédits « Lunes d'encre », chez Denoël, également (récemment avec Michael Moorcock, par exemple, publié dans les deux collections).
    Mais « Folio SF » a également publié plus de quinze inédits (Le Travail du furet de Jean-Pierre Andrevon, La Voie du sabre de Thomas Day, La Fontaine pétrifiante de Christopher Priest ; traduction inédite de Psychohistoire en péril de Donald Kingsbury, l'un des auteurs de hard science les plus ambitieux du genre ; premières traductions françaises de Franck M. Robinson, avec Le Pouvoir, ou de L'Appel de Mordant de Stephen R. Donaldson), des éditions révisées et augmentées (Jardin virtuel de Sylvie Denis.) et des textes d'éditeurs tiers, comme l'Atalante, les Editions du Bélial' (Thierry Di Rollo, Pour Anderson), Mnemos, Rivages, A.M. Metailié... A noter également, la publication d'un essai inédit sur les Transfictions, dû à Francis Berthelot : Bibliothèque de l'Entre-Mondes.
    La SF dans « Folio » ? Façon d'affirmer que le « genre » n'est ni marginal ni mineur.

  • sur la planète durdane existe un ensemble de communautés disparates, le shant, sur lequel règne l'anome, aussi surnommé l'homme sans visage.
    dans cette région, chaque femme, chaque homme se voit équipé à la fin de l'adolescence d'un torque explosif que l'anome peut faire détoner à tout moment. la terreur qu'inspire ce juge et bourreau a maintenu une paix relative pendant des décennies. mais voilà que débarquent d'on ne sait où les rogushkoïs, de féroces créatures humanoïdes qui massacrent les hommes et s'accouplent avec les femmes. et contre lesquelles l'anome ne prend aucune mesure particulière.
    parce que les rogushkoïs ont tué sa mère, le jeune etzwane se jure de découvrir l'identité de l'homme sans visage et de mettre un terme à son règne. bientôt tous les secrets de durdane tomberont aux pieds du jeune homme, brisés comme des jouets trop fragiles. et il sera bien obligé de comprendre que le prix de la responsabilité est parfois exorbitant.

  • Huit des plus grands auteurs de la sciencefi ction et de la fantasy rendent hommage à Jack Vance et à son cycle de la Terre Mourante sous la houlette de George R.R.Martin. Et parmi eux Neil Gaiman, Tanith Lee, Tad Williams et Lucius Shepard...

  • A peine débarrassé du monstre Malagate, Kirth Gersen poursuit sa vengeance à travers l'oecumène galactique. De monde en monde, il traque le prince-démon Kokor Hekkus dont l'oeuvre principale s'intitule Théorie et pratique de la terreur.

    Mais Gersen devra affronter la terrible machine à tuer que le prince-démon a fait fabriquer pour appliquer ses idées morbides.

    Un grand classique du space opera.

    Après Le Prince des étoiles, La Machine à tuer est le deuxième volume du plus célèbre cycle de Jack Vance, La Geste des princes-démons, qui en compte cinq.

    Le Palais de l'amour, Le Visage du démon et Le Livre des rêves paraîtront prochainement dans la même collection.

  • Le troisième Prince-Démon, Viole Falushe, dont Kirth Gersen s'est juré de tirer vengeance, après qu'il en eut déjà tué deux, n'est pas le moins pervers. Ses débauches et ses crimes sont devenus légendaires. Et il excelle à changer d'aspect.
    Mais Kirth Gersen le traque, de la Cité des esclaves à la Planète des Maîtres du poison, jusqu'à le démasquer pour un duel à mort.
    Par la richesse des décors, les rebondissements des intrigues, Le Palais de l'amour est l'un des sommets de La Geste des princes-démons.
    Après Le Prince des étoiles et La Machine à tuer, Le Palais de l'amour est le troisième volume du plus célèbre cycle de Jack Vance, La Geste des princes-démons, qui en compte cinq.
    Le Visage du démon et Le Livre des rêves paraîtront prochainement dans la même collection.

  • Il y a bien longtemps, sur des îles aujourd'hui englouties sous les flots de l'océan atlantique, s'étendait une contrée où le royaume de faërie vivait en harmonie avec celui de la chevalerie, un monde de magnificence, d'aventure et de sombre magie.
    De ces isles anciennes, jadis, les ancêtres d'arthur pendragon s'étaient élancés pour atteindre les côtes de l'angleterre... et là vivait suldrun, une princesse dont la beauté mélancolique déchaînait toutes les convoitises ; et pourrait servir l'ambition sans limite de son puissant et malfaisant géniteur, le roi casmir de lyonesse. là vivait suldrun, qui un beau jour vit surgir des eaux déchaînées le corps presque sans vie du prince aillas de troicinet...
    Un monument de la fantasy, à ranger aux côtés du seigneur des anneaux de j. r. r. tolkien.

  • La Geste des princes-démons est une terrible histoire de vengeance, celle d'un homme seul, Kirth Gersen. Mais c'est aussi et peut-être surtout un inoubliable voyage à travers la Galaxie, ses peuples, ses civilisations, ses paysages, ses coutumes et ses trafics, aussi inépuisablement variés que l'imagination de Jack Vance.
    Dans Le Livre des Rêves, Gersen va affronter le plus subtil de ses ennemis, Howard Alan Treesong.
    Le plus grand criminel de tous les temps intrigue pour devenir Coordinateur Suprême de la Police Galactique.

    Du coup, l'appétit de vengeance de Gersen se mue en mission de salubrité publique.
    Après Le Prince des étoiles, La Machine à tuer, Le Palais de l'amour et Le Visage du démon, Le Livre des Rêves est le cinquième et dernier volume du plus célèbre cycle de Jack Vance, La Geste des princes-démons.

  • Pour libérer la Terre du joug de l'empire des Cinq Mondes, Paddy Blackthorn se retrouve à courir l'espace afin de découvrir le secret de l'ultrapropulsion spatiale. Ses seuls indices : quelques bribes de données codées sur cinq rubans d'or. Heureusement,

  • Portrait au fusain d'une planète à l'agonie, les cinq nouvelles qui composent Un monde magique nous emportent dans plusieurs centaines de milliers d'années, quand la Terre s'éteindra doucement sous les rayons écarlates de son soleil déclinant.
    Ecrites au lendemain de la guerre, leur pessimisme ne doit pas faire oublier leur importance historique : monde imaginaire, absence de technologie, utilisation de la magie... Quinze ans avant la publication américaine du Seigneur des anneaux, Jack Vance jetait les bases de la fantasy. Cugel l'Astucieux nous invite à suivre les aventures rocambolesques de son héros éponyme, sympathique voleur aux mille péripéties dont les stratagèmes abracadabrants finissent toujours par se retourner contre lui...
    Jack Vance signe l'une de ses plus brillantes créations avec le personnage de Cugel, devenu un modèle, un archétype, pour de nombreux auteurs de fantasy et scénaristes de jeux de rôle.

empty