Le Bélial

  • Nouvelliste prolifique, Jack Vance est l'auteur de plusieurs dizaines de nouvelles et novellas publiées au fil des décennies. Le présent ouvrage s'attache à réunir soixante-et-une d'entre elles, soit l'ensemble de ses nouvelles hors cycles, allant - pour ce second volume - de « Miss Univers » en 1955 au « Château de vos rêves » en 1982, en passant par le classique intemporel qu'est le court roman « Les Maîtres des dragons », lauréat du prix Hugo en 1963. Les textes sont proposés ici dans des traductions révisées, et complétés par une dizaine d'inédits - dont un court roman, « Nopalgarth ».

    Des mondes aussi bigarrés que chamarrés, une galerie de personnages hauts en couleur, des aventures échevelées et truculentes : soixante-et-une nouvelles et novellas pour une intégrale sans équivalent.
    La pure quintessence de Jack Vance ! Dont deux prix Hugo et un Nebula.

  • Nouvelliste prolifique, Jack Vance est l'auteur de plusieurs dizaines de nouvelles et novellas publiées au fil des décennies. Le présent ouvrage s'attache à réunir soixante-et-une d'entre elles, soit l'ensemble de ses nouvelles hors cycles, allant - pour ce premier volume - du « Penseur de mondes » en 1945 à la « Princesse enchantée » en 1954. Des textes proposés ici dans des traductions révisées, et complétés par une dizaine d'inédits - dont un court roman.
    Des mondes aussi bigarrés que chamarrés, une galerie de personnages hauts en couleur, des aventures échevelées et truculentes : soixante-et-une nouvelles et novellas pour une intégrale sans équivalent.
    La pure quintessence de Jack Vance ! Dont deux prix Hugo et un Nebula.

  • Croisades

    Jack Vance

    Il y a Alan Robertson et sa fabuleuse invention qui brise les frontières de l'espace et du temps.
    Il y a Luke Grogatch qui, dans un monde résigné, se dresse face aux diktats de la bureaucratie. Il y a Sam Salazar sur Pangborn, où l'humanité a oublié ses origines et envisage le génocide. Il y a enfin Dyle Travec qui, parce que sa famille a été capturée puis vendue par des esclavagistes, va mettre Maxus à feu et à sang. Quatre hommes qui refusent la fatalité, quatre croisades pour changer la face du monde.
    Recueil inédit, Croisades réaffirme le talent de Jack Vance et s'impose comme le plus concluant des manifestes en faveur de l'un des derniers grands maîtres de la science-fiction et de la fantasy mondiales.

  • Miro Hetzel

    Jack Vance

    Miro Hetzel est effectuateur galactique. Entendez : un enquêteur privé roublard comme pas deux et malin comme un singe. Il est aussi le plus parfait des gentlemen, l'élégance personnifiée, l'idéale incarnation d'un tempérament aussi éclatant que maîtrisé. à vrai dire, il suffit de l'avoir vu une fois pour ne plus pouvoir l'oublier...
    Avez-vous entendu parler de la planète Maz ? Le dernier endroit de l'univers où on aurait envie d'investir.
    Voyez-vous, ces gens-là n'aiment pas travailler. D'ailleurs, ils sont aux confins de l'Étendue et ils n'aiment pas non plus les étrangers. En fait, ils sont inaptes à tout, n'aiment rien ni personne... Seulement il y a Istagam, cette firme qui inonde le marché des composants microniques à des prix étrangement bas. Et ce matériel paraît bien provenir de Maz. Ce qui n'est pas possible, bien entendu. Un mystère pour Miro Hetzel, assuré- ment, qui part pour Maz toutes affaires cessantes...

    Mondes chatoyants. Héros philosophe, détective et truand.
    La pure quintessence de Jack Vance !

  • Ils sont une poignée à avoir survécu à l'attentat qui a détruit leur vaisseau. Perdus sur la Planète Géante, monde reculé échappant à tout contrôle, ils doivent entreprendre un périple de 65 000 kilomètres pour rejoindre l'unique enclave terrienne... Quant à Apollon Zamp et sa troupe d'histrions, ils ont fort à faire à bord de leur bateau-théâtre : entre la concurrence pas toujours loyale de leurs confrères, les attaques de nomades et l'ire des spectateurs, pas facile de gagner le concours dramatique le plus prisé de la Planète Géante... Surtout quand on projette d'y jouer la version locale d'une pièce de l'ancienne Terre : Macbeth. Jack Vanceest né le 28 août 1916 à San Francisco. Infatigable bourlingueur, marin chevronné, il cultive depuis toujours un goût arqué pour le dépaysement. D'où l'extraordinaire chatoyance de ses récits, particulièrement lorsqu'il s'attache à élaborer des peintures baroques de paysages imaginaires et de civilisations exotiques, aussi bien dans le domaine duspace opera que du planet opera ou d'une fantasy plus traditionnelle. Le cycle de La Planète Géante, ici réuni pour la première fois, qui plus est dans une traduction complète et définitive, est l'une des oeuvres maîtresses de Jack Vance, un livre archétype du planet opera qui inspira toute une génération d'écrivains à commencer par Robert Silverberg du cycle de Majipoor.

  • Monstres sur orbite

    Jack Vance

    Les plus folles rumeurs courent sur le compte d'Earl Abercrombie.
    Milliardaire vivant reclus dans sa propre station spatiale, lieu sur lequel il règne en maître incontesté, collectionneur d'étrangetés, éminent zoologue, Earl Abercrombie est pour beaucoup une énigme, une légende vivante. Y compris pour Jean Parlier, jeune aventurière de dix-sept ans peu regardante, qui, pour la somme d'un million de dollars, est prête à tout, jusqu'à mettre Earl Abercrombie dans son lit.
    Et tant pis si c'est un monstre... Réunissant un roman inédit et deux longues nouvelles, Monstres sur orbite célèbre une fois de plus l'immense talent de conteur d'un des derniers grands maîtres de la science-fiction et de la fantasy mondiales.

  • Natif de Vénus, c'est non sans regret que Dick Murdoch vient de quitter Miracle Valley, son foyer depuis toujours : direction la Lune à bord de l'African Star pour rejoindre l'observatoire de son père, le fondateur de l'institut de recherche sur les rayons cosmiques. Mais lorsque son vaisseau croise l'épave disloquée de l'American Star, la peur se répand, irrépressible, dans les coursives de l'African. Le mot de piraterie court bientôt sur toutes les lèvres, et avec lui, un nom bien plus honnis encore, celui de Basilic. Qui est-il ?
    Est-ce lui le réel responsable de ce carnage ? Et pourquoi la seule évocation de ce nom suffit-elle à terroriser jusqu'au plus madré des hommes d'équipage ? A quinze ans, Dick Murdoch s'apprête à affronter l'impensable : jusqu'au tréfonds de l'espace. et au-delà.
    Le dernier des romans de Jack Vance totalement inédit en France, un space opera débridé dans la grande tradition des « juveniles » de Robert Heinlein, un récit d'aventures spatiales signé en 1953 par l'une des plus grandes figures du genre.
    Si dans l'espace « on ne vous entendra pas crier », vous n'en sentirez pas moins le souffle de l'aventure !

  • Sjambak

    Jack Vance

    Un roman inédit et six nouvelles: l'aventure selon Jack Vance... Mondes lointains, sauvages et inexplorés, extraterrestres étranges, pionniers endurcis, héros roublards et manipulateurs, escrocs en tout genre, pirates et contrebandiers, haines et vengeances... Lire Jack Vance, c'est voyager à bord d'un vaisseau littéraire riche de parfums capiteux et aux millions de couleurs, c'est s'embarquer pour des destinations chamarrées, c'est se laisser porter par un exotisme sans cesse réinventé.

  • Le dernier château

    Jack Vance

    « Jack Vance est le plus grand écrivain de science-fiction vivant. » George R. R. Martin « Chaque seconde de l'existence est un nouveau miracle. Considérez les innombrables éventualités et possibilités qui nous attendent à tout instant : les voies de l'avenir. Nous n'en empruntons qu'une ; les autres, qui sait donc où elles mènent ? C'est l'éternelle merveille, la magnifique incertitude du moment futur, le passé étant un tapis qui se déroule régulièrement et dont la trame est tissée de la solution des problèmes posés. » Miracle, avenir, merveille, incertitude... Tel est le cocktail de l'oeuvre de Jack Vance en général et du présent volume en particulier, qui, des stupéfiantes maisons d'Iszm aux fils de l'Arbre fanatiques, des jardins de Refuge-des-Nuages aux improbables Châteaux de la Vieille Terre, révèle une fois encore l'étendue d'un talent à nul autre pareil pour l'exotisme et les personnages roués...
    Jack Vance est né le 28 août 1916 à San Francisco. Infatigable bourlingueur, marin chevronné, il cultive depuis toujours un goût marqué pour le dépaysement. D'où le chatoiement unique de ses récits, en particulier lorsqu'il s'attache à élaborer des peintures baroques de paysages imaginaires et de civilisations insolites, tant dans le domaine du space opera ou du planet opera que dans celui d'une fantasy plus traditionnelle.
    Après Planète Géante, l'intégrale, Croisades, Monstres sur orbite et Sjambak, Le Dernier Château et autres crimes est le cinquième livre de Jack Vance publié aux éditions du Bélial'.

    Recueil de deux romans et deux novellas :

    Les Maisons d'Iszm Alice et la cité Fils de l'arbre Le Dernier château

  • Touriste en provenance d'une planète de rustres, la jeune Alice arrive dans la grande ville de Hant, avec la ferme intention de visiter ses quartiers les plus pittoresques : les jardins de Refuge-des-Nuages, la Vieille Cité, les hauteurs de Basfourré. Mais rien ne va se passer comme prévu, pour Alice comme pour ceux qui lui veulent du mal...

  • Fils de l'arbre

    Jack Vance

    C'est à la recherche de celui qui lui a volé sa femme que Joe Smith débarque sur la planète Kyril. Kyril, où pousse un arbre gigantesque qui fonde le pouvoir des Druides, une caste de prêtres fanatiques. Mais dès son arrivée, Joe Smith se retrouve embarqué dans une série de complots...

  • Sur une Terre future, les descendants de l'humanité vivent dans de gigantesques forteresses. Mais celles-ci tombent, les unes après les autres aux mains des Meks, serviteurs des humains en pleine révolte contre leurs maîtres. Bientôt il ne reste plus qu'un seul château à tenir debout... Un texte couronné par le prix Hugo 1967, catégorie « Novelette ».

empty