Christophe Guillemin

  • Madame Bâ : Pour retrouver Michel, son petit-fils de huit ans parti en France où on lui a fait miroiter une carrière de footballeur, Madame Bâ, née en 1947 au Mali, présente une demande de visa. Répondant aux questions du formulaire, elle se raconte. Par la magie des mots, l'Afrique apparaît, avec ses violences mais aussi ses trésors de solidarité.
    Mali, ô Mali : Michel est revenu au pays. Devenu griot, il nous conte la croisade, mi-glorieuse, mi-désespérée, de sa grand-mère contre les djihadistes et les obscurantistes en tout genre. La suite des aventures truculentes d'une femme passionnée et passionnante.
    Besoin d'Afrique : Essai paru au début des années 1990. Un texte nécessaire, parce que ses trois auteurs aiment l'Afrique - les Afrique, car elles sont innombrables - et que le mépris et ses variantes, la pitié, la charité, empêchent à leurs yeux de recenser ce que le monde lui doit.

    Erik Orsenna n'a jamais cessé d'écrire sur l'Afrique. Pour en dire la grâce et la beauté, explorer ses relations avec la France, envisager ses plaies et ses contradictions.

  • Afrique parce que nous l'aimons.
    Besoin parce que le mépris et ses variantes, la pitié, la charité, les jérémiades, nous empêchent de recenser ce qu'aujourd'hui le monde doit à l'Afrique.
    Inventaire parce qu'on ne choisit pas, ni n'ordonne, les raisons d'aimer.
    Et parce que les Afriques sont innombrables. Nous avons commencé par la Noire.

    Eric Fottorino est romancier, journaliste au Monde.
    Christophe Guillemin est économiste, directeur à l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel.
    Erik Orsenna est romancier et fonctionnaire.

empty