New-York au Pavé

  • Jardins de la dissidence est le grand roman de la révolte politique américaine à travers une famille new-yorkaise. Tout débute en 1955 quand Rose Zimmer, une farouche juive communiste surnommée la " Reine Rouge du Queens ", est exclue du Parti pour avoir fréquenté un policier noir. Quelques années plus tard, sa fille Miriam rejoint la vague pacifiste des années 1970, qui la portera jusqu'au Nicaragua.
    Sergius, le fils de Miriam, sera lui mêlé à l' " hacktivisme " d'aujourd'hui, dans les mouvements Occupy. Chacun d'eux luttera en vain pour un monde nouveau, et héritera des espoirs et des idéaux brisés de leurs aînés. En suivant le chemin politique et intime d'une famille sur un demi-siècle, Jonathan Lethem se place dans la lignée du grand roman américain consacré par Philip Roth et Saul Bellow, et fait revivre, par sa langue et sa bande-son, Sunnyside Gardens, le quartier historiquement rebelle de New York.

  • La fille de Brooklyn

    Guillaume Musso

    • Xo
    • 23 Mars 2016

    Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
    L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :

    « Si j'avais commis le pire.
    M'aimerais-tu malgré tout ? ».

    Vous auriez répondu quoi, vous ?
    Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.
    Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo.
    - C'est moi qui ai fait ça.
    Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
    Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
    /> Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
    Et depuis, je la cherche.

  • Tom Wolfe Le Bûcher des vanités Tom Wolfe devrait devenir aussi la coqueluche du public français, et son Bûcher des vanités la plus sinistre, la plus drôle, la plus juste des présentations de la vie new-yorkaise. Il s'avale avec un plaisir qui ne se dément pas.
    Nicole Zand, Le Monde.

    Le roman choc de Tom Wolfe. Où il est question de la chute d'un gagneur de Wall Street. Sur fond de convulsive fresque new-yorkaise. Vraiment saisissant !
    Jean-Louis Kuffer, Le Matin.

    Succès phénoménal aux Etats-Unis, voilà un pavé qui n'a pas fini de ricocher !. C'est « the » roman encore jamais écrit sur cette ville et ses épicentres mondialement nerveux : la Bourse et les conßits raciaux. L'argent, la politique, la presse, la justice, le courage et la lâcheté, du grand spectacle en cinémascope.
    Véronique Le Normand, Marie Claire.

    Cauchemardesque, fascinant, drôle et passionnant, Le Bûcher des vanités s'impose sans doute comme le livre qu'il faut avoir lu sur ce qui est aujourd'hui la « ville moderne » par excellence.
    Patrick de Jacquelot, Les Echos.

    N'auriez-vous les moyens ou le temps de n'en lire qu'un seul, que ce soit ce Bûcher des vanités, cet incendie de mots éclairant la nuit contemporaine.
    Jean David, VSD.

    Ajouter au panier
    En stock
  • De la statue de la Liberté à l'Empire State Building, du MoMA au Guggenheim, des rives de l'Hudson à Central Park : Manhattan, mais aussi Queens et Brooklyn, se déploient en un clin d'oeil avec un guide pas comme les autres.

    - Un concept unique : une carte dépliable par quartier, pour se repérer immédiatement - Les 10 incontournables de la ville et 10 idées pour vivre à l'heure de New York - 100 sites, musées et monuments à découvrir, localisés sur les cartes - 200 adresses (restaurants, diners, bars, théâtres,boutiques, hôtels, etc.) testées et chroniquées par des auteurs-voyageurs - Les stations de vélo Citi Bike, indiquées sur les cartes - Toutes les informations pratiques indispensables.

  • Oskar, 9 ans, est surdoué, ultrasensible, fou d'astrophysique, fan des Beatles et collectionneur de cactées miniatures. Son père est mort dans les attentats du World Trade Center en lui laissant une clé. Persuadé qu'elle expliquera cette disparition injuste, le jeune garçon recherche la serrure qui lui correspond. Sa quête désespérée l'entraîne aux quatre coins de la ville où règne le climat délétère de l'après 11 septembre.

  • Bonjour New York

    Marin Montagut

    Guide pour découvrir la ville de New York comme un vrai new yorkais à travers des adresses peu connues.

  • Cosmopolis

    Don Delillo

    Avril 2000. Eric Packer, golden boy comblé qui dirige une influente société de courtage, traverse New York dans sa limousine. Il pose sur le monde qui l'entoure un regard désenchanté, tout en parcourant la ville que paralysent progressivement une série de manifestations collectives. Dans cette atmosphère d'apocalypse, reviennent le hanter des souvenirs qui le conduisent à reconsidérer son existence et à s'interroger sur la personne qu'il est désormais.
    Mais il est trop tard : l'homme postmoderne qui voulait se suffire à lui-même n'a plus accès à la réalité qui le frappe alors de plein fouet.

  • Milieu des années quatre-vingt-dix. Le jeune Billy Graves est flic au sein d'une brigade anticriminalité de l'un des pires districts du Bronx. Il fait partie d'un groupe de policiers prometteurs, les Wild Geese, et une carrière brillante lui semble assurée. Jusqu'au jour où il tire accidentellement sur un gamin. L'affaire, fortement médiatisée, lui vaut d'être mis au placard quelque temps.
    Aujourd'hui, Billy est devenu chef d'une équipe de nuit du NYPD. Son quotidien : sillonner les rues de New York, de Wall Street à Harlem, pour en assurer la sécurité, même s'il sait que certains criminels passeront toujours au travers des mailles du filet. Ces derniers, il les surnomme les « whites », ceux qui s'en sortent blancs comme neige. Chaque policier en a un qui l'obsède.
    Puis vient un appel qui change tout : un meurtre a eu lieu à Penn Station. Et la victime n'est autre que le white d'un de ses anciens coéquipiers. Lorsqu'un autre white est assassiné, Billy commence à s'interroger : quelqu'un serait-il en train de régler ses comptes ? Et qui est cet homme qui, soudainement, paraît s'intéresser à sa femme et à ses enfants, au point de les suivre en filature ?

  • Paul Konig, médecin légiste, règne sur la morgue de New York où défilent cadavres, enquêteurs et familles en deuil. Les dépouilles révèlent toute l'horreur qui baigne la ville - une ville dans laquelle sa fille, Lolly, a disparu mystérieusement depuis quelques mois.

  • Enniscorthy, sud-est de l'Irlande, années 1950. Comme de nombreux jeunes de sa génération, Eilis Lacey, diplôme de comptabilité en poche, ne parvient pas à trouver du travail. Par l'entremise d'un prêtre, sa soeur Rose obtient pour elle un emploi aux États-Unis. En poussant sa jeune soeur à partir, Rose se sacrifie : elle sera seule désormais pour s'occuper de leur mère veuve et aura peu de chance de se marier. Terrorisée à l'idée de quitter le cocon familial, mais contrainte de se plier à la décision de Rose, Eilis quitte l'Irlande. À Brooklyn, elle loue une chambre dans une pension de famille irlandaise.
    Au début, le mal du pays la submerge, la laissant triste et solitaire. Puis, peu à peu, elle s'attache à la nouveauté de son existence. Dans ce rythme entre monotonie rassurante et nouveautés excitantes, Eilis trouve une sorte de liberté assez proche du bonheur. Et quand Tony, un Italien tendre, sérieux et très amoureux, entre dans sa vie, elle est convaincue que son avenir est tout tracé : elle deviendra américaine. Mais un drame familial l'oblige à retraverser l'Atlantique pour un séjour de quelques semaines en Irlande. Un nouvel avenir l'attend dans la bourgade de son enfance : un homme prêt à l'épouser, un travail. Deux pays, deux emplois, deux amours. Les possibilités inconciliables déferlent sur Eilis, lui infligeant cette petite mort que suppose l'impératif des choix.

  • No impact man

    Colin Beavan

    Comme nous tous, Colin Beavan en a marre d'assister, impuissant, au réchauffement climatique, à la déforestation et aux gaspillages en tous genres. Il refuse d'être partie prenante dans la fonte des glaces et la disparition des ours polaires. Son défi : vivre un an en réduisant au maximum son empreinte environnementale. Jusque-là, pas de quoi parader, d'autres l'ont fait avant lui. La grande différence c'est que ledit Colin Beavan vit en plein coeur de Manhattan, au 9e étage d'un building. Et qui dit réduction des émissions de carbone dit pas d'ascenseur, de climatiseur, de réfrigérateur, de transport motorisé - entre autres -, et quand on est un jeune père de famille, l'aventure tourne vite au casse-tête. Son premier challenge : convaincre sa femme, quelque peu accro au shopping, de jouer le jeu. Le deuxième : renoncer aux couches en plastique et aux plats à emporter. Passées ces étapes... eh bien, tout reste encore à faire. L'expérience dure un an, le compte à rebours est enclenché ! Cette histoire vraie a fait le tour du monde, grâce au succès du blog tenu par Colin Beavan pendant l'aventure. Ce blog a même été élu l'un des quinze sites écologiques les plus influents du monde par le Time Magazine !

  • L'histoire : La tour Eiffel a de nouveau des fourmis dans les piliers. Cette fois, sa cousine, la statue de la Liberté l'invite à New York. Un voyage plein de découvertes !

    La collection Premières Lectures accompagne les enfants qui apprennent à lire.
    Chaque roman peut-être lu à deux voix : un lecteur confirmé lit l'histoire et l'enfant lit les bulles, faciles à déchiffrer, grâce aux 3 niveaux adaptés à ses progrès.
    Niveau 3 - « je lis comme un grand » : les bulles peuvent êtres lues par l'enfant qui sait lire tous les mots.
    Quand l'enfant sait lire seul, il peut lire les romans en entier comme un grand !
    Un livre testé par des enseignants de CP et CE1 pour les enfants dès 6 ans.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Everyone loves New York

    Collectif

    Soixante artistes illustrent les lieux emblématiques de la métropole : l'Empire State Building, le pont de Brooklyn, l'artère commerçantes de Madison Avenue, les quartiers chics et les espaces verts de Central Park, etc.

  • En compagnie de sa mère journaliste, Juliette, 13 ans, voyage aussitôt qu'un congé scolaire se présente. Lors de chacun de ses périples, entre deux repas au restaurant, une visite au musée et quelques séances de shopping intensif, Juliette ne tarde pas à se faire de nouveaux amis avec qui elle vivra évidemment des aventures à couper le souffle !

  • 1883 : le nouveau pont entre New York et Brooklyn, triomphe de la technologie moderne, vient d'être terminé après quatorze années de travaux. Son inauguration donne lieu à de magnifiques festivités.
    Mais de nombreux habitants se méfient et doutent de sa solidité. Phineas T. Barnum, célèbre directeur du « plus grand chapiteau du monde », décide de mettre fin aux critiques et relève alors un formidable défi : tester la résistance de ce monstre d'acier et de bois de plus d'un kilomètre en organisant un défilé de 21 éléphants.
    Lorsque Jumbo, le chouchou de l'Amérique de sept tonnes qui ferme la marche, arrive sans encombre sur l'autre rive, la preuve est faite : le pont tient bon ! Et les jours suivants, que font les incrédules après avoir admiré la vue ? Ils vont au cirque, bien entendu !

  • New York ? Pourquoi pas ! Notre héros romantique entraine sa belle pour un nouveau voyage : destination la Grosse Pomme.Visite de Times Square, Central Park, Broadway, dégustation de baggles et hot dogs. Notre ami ne perd pas de vue son but, embrasser celle dont il est amoureux. Entre un match de baseball et le feu d'artifice, parviendra-t-il à lui voler un baiser ?

  • Témoin direct de l'attentat du 11 septembre contre les tours du World Trade center, Art Spiegelman a publié en 2004 A l'ombre des tours mortes, qu'il présenta comme un "journal au ralenti" lui permettant de mesurer les conséquences politiques et sociales de ces évènements. Dans cette nouvelle édition, il rend hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, aux caricaturistes danois menacés d'une fatwa en 2006 et à tous les auteurs victimes de la censure.
    Une autre tour tombe aujourd'hui, celle de liberté d'expression.

  • Auteur et/ou illustrateur d'une trentaine d'albums et de romans, Xavier est un véritable globe trotteur qui se nourrit de ses voyages. Il connaît très bien les États-Unis et New York qu'il apprécie particulièrement.
    Touché par les événements du 11 septembre 2001, il a voulu exprimer en termes poétiques l'émotion qu'il avait ressentie et la douleur de l'absence pour ceux qui ont vécu des drames personnels. Il souhaite que ce livre soit avant tout un message d'espoir.

empty