Nos belles découvertes de la rentrée 16

  • Vi, dont le prénom signifie « précieuse, minuscule », est la petite dernière et la seule fille d'une riche famille de Saigon. La vie est douce pour la fillette malgré la guerre qui dévaste le Vietnam. Mais lorsque celle-ci se termine, les notables du Sud doivent quitter le pays. Un terrible périple pour les boat people qui voguent au milieu des tempêtes dans le golfe de Siam jusqu'à la Malaisie. Vi, ses frères et leur mère rejoindront le Québec comme des milliers de réfugiés. Aujourd'hui, lorsque elle se souvient, le passé ressurgit.
    Celui de son grand-père, richissime propriétaire foncier qui, grâce à un diplôme obtenu « à titre d'indigène », est devenu un juge respecté ; celui de sa grand-mère qui a croisé son futur mari sur le marché flottant de Cài Bè ; la rencontre de ses parents dans les montagnes de Da Lat, lieu de villégiature prisée des élites ; l'infidélité de son père resté au Vietnam ; la dureté de sa mère qui a pourtant sauvé ses enfants. Vingt ans après l'exil, grâce à une mission professionnelle, Vi revient au Vietnam. Un retour fort, chargé de doute et d' espoir.

  • Vi, dont le prénom signifie « précieuse, minuscule », est la petite dernière et la seule fille d'une riche famille de Saigon. La vie est douce pour la fillette malgré la guerre qui dévaste le Vietnam. Mais lorsque celle-ci se termine, les notables du Sud doivent quitter le pays. Un terrible périple pour les boat people qui voguent au milieu des tempêtes dans le golfe de Siam jusqu'à la Malaisie. Vi, ses frères et leur mère rejoindront le Québec comme des milliers de réfugiés. Aujourd'hui, lorsque elle se souvient, le passé ressurgit.
    Celui de son grand-père, richissime propriétaire foncier qui, grâce à un diplôme obtenu « à titre d'indigène », est devenu un juge respecté ; celui de sa grand-mère qui a croisé son futur mari sur le marché flottant de Cài Bè ; la rencontre de ses parents dans les montagnes de Da Lat, lieu de villégiature prisée des élites ; l'infidélité de son père resté au Vietnam ; la dureté de sa mère qui a pourtant sauvé ses enfants. Vingt ans après l'exil, grâce à une mission professionnelle, Vi revient au Vietnam. Un retour fort, chargé de doute et d' espoir.

  • Tous ceux qui ont fréquenté l'atelier du peintre Ivor Woodall, au Cap, s'interrogent sur les causes de sa mort brutale, à quarante-deux ans. Notamment deux formidables figures féminines : Stella, obsédée par la chanson de Miriam Makeba - Love Tastes Like Strawberries - et Françoise, une jeune Rwandaise, qui avec sa soeur Doudou, tente de retrouver un équilibre.

  • Anima

    Wajdi Mouawad

    Sa femme a été assassinée et violée. Wahhch se lance sur les traces du meurtrier, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes. De cette poursuite du monstre, les animaux sauvages ou domestiques sont les témoins, se relayant pour prendre en charge la narration. Une fascinante geste initiatique polyphonique et animiste.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Tous ceux qui ont fréquenté l'atelier du peintre Ivor Woodall, au Cap, s'interrogent sur les causes de sa mort brutale, à quarante-deux ans. Notamment deux formidables figures féminines : Stella, obsédée par la chanson de Miriam Makeba - Love Tastes Like Strawberries - et Françoise, une jeune Rwandaise, qui avec sa soeur Doudou, tente de retrouver un équilibre.

  • Anima

    Wajdi Mouawad

    Sa femme a été assassinée et violée. Wahhch se lance sur les traces du meurtrier, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes. De cette poursuite du monstre, les animaux sauvages ou domestiques sont les témoins, se relayant pour prendre en charge la narration. Une fascinante geste initiatique polyphonique et animiste.

    Ajouter au panier
    En stock
  • De retour de mission en Afghanistan pour l'armée danoise, Lisa se retrouve dans l'avion aux côtés d'Andreas, médecin, à qui elle décide de raconter l'histoire de sa vie. Une histoire familiale difficile à porter : une mère manipulatrice et dépressive, un père violent, la tentative de suicide de sa jeune soeur. Mais aussi l'histoire de quatre frères et soeurs liés par un même combat : survivre. Au cours de ce voyage, elle dévoile ses plus lourds secrets, comme les circonstances exactes de la mort accidentelle du père.

  • En septembre 2005, le père de Doan Bui fait un accident vasculaire-cérébral qui le laisse sans voix et paralysé du côté gauche.
    C'est alors qu'il est emmuré dans le silence que Doan réalise qu'elle ne sait rien de lui. Du temps où il s'exprimait, elle ne l'écoutait pas, ni elle ni ses frères et soeurs, ce père qui parlait vietnamien alors qu'eux étaient des petits français.
    Elle décide de se lancer dans une enquête : recherche des Bui en exil aux quatre coins de la planète, voyage au Vietnam, fouille dans les archives de Fontainebleau qui consignent les dossiers de naturalisation. Et là, Doan Bui tombe sur le dossier 1109X75. C'est un compte-rendu froid et précis de l'arrivée en France, en décembre 1961, de Bui Anh Dung, avec la liste des adresses où il a habité, et une information qui la frappe comme la foudre : son père a eu, avant de se marier avec sa mère, une autre famille.

  • De retour de mission en Afghanistan pour l'armée danoise, Lisa se retrouve dans l'avion aux côtés d'Andreas, médecin, à qui elle décide de raconter l'histoire de sa vie. Une histoire familiale difficile à porter : une mère manipulatrice et dépressive, un père violent, la tentative de suicide de sa jeune soeur. Mais aussi l'histoire de quatre frères et soeurs liés par un même combat : survivre. Au cours de ce voyage, elle dévoile ses plus lourds secrets, comme les circonstances exactes de la mort accidentelle du père.

  • En septembre 2005, le père de Doan Bui fait un accident vasculaire-cérébral qui le laisse sans voix et paralysé du côté gauche.
    C'est alors qu'il est emmuré dans le silence que Doan réalise qu'elle ne sait rien de lui. Du temps où il s'exprimait, elle ne l'écoutait pas, ni elle ni ses frères et soeurs, ce père qui parlait vietnamien alors qu'eux étaient des petits français.
    Elle décide de se lancer dans une enquête : recherche des Bui en exil aux quatre coins de la planète, voyage au Vietnam, fouille dans les archives de Fontainebleau qui consignent les dossiers de naturalisation. Et là, Doan Bui tombe sur le dossier 1109X75. C'est un compte-rendu froid et précis de l'arrivée en France, en décembre 1961, de Bui Anh Dung, avec la liste des adresses où il a habité, et une information qui la frappe comme la foudre : son père a eu, avant de se marier avec sa mère, une autre famille.

empty